Les "chouchous" des tambouilleuses : gros plan sur l'Aloe Vera.


Aujourd'hui, gros plan sur l'Aloe Vera ! 


C’est quoi l’aloe vera ?

L’aloe vera, l’aloe barbadensis, est une espèce d’aloès, de la famille des Liliacées, originaire de la péninsule Arabique et d’Afrique Orientale. 
On la trouve également sous les tropiques.
Il existe environ 300 espèces d’Aloes, et l’aloe vera barbadensis est la plus célèbre pour ses vertus.
Environ 15 espèces d’aloes possèdent des propriétés médicinales, et à part l’aloe barbadensis, on utilise aussi l’aloe arborescens et l’aloe succotrina, l’aloe curaçao ( là j’en vois venir certaines…), l’aloe capiensis et l’aloe ferox. (Oui ça fait pas mal de noms imprononçables, ça...)

Cette plante mesure environ 1 m à l’âge adulte, date à partir de laquelle on lance la récolte du gel. 
Elle pousse à l’état sauvage, même si elle est aujourd’hui cultivée pour ses bienfaits.
Les feuilles sont étroites, et on trouve de « petites dents » sur les bords.

(photosguidealoevera)



Comme le cactus, elle est composée à majorité d’eau, la minorité restante étant composée d’une synergie de 150 à 200 éléments ( selon les sources ) dont des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés, des enzymes, des mono et polysaccharides..
Ce mélange d’eau et d’éléments divers forme la pulpe que l’on extrait de feuille de l’aloe.

On en utilise 
- le latex jaune tiré de la couche externe des feuilles : mais il s'agit de l'aloïne, un laxatif puissant qu'on évite généralement
 - le fameux gel extrait de leur partie interne.

C'est ce gel transparent que l'on utilise majoritairement ! 

(photosguidealoevera)

Sous quelle forme je le trouve ?

On le trouve le plus couramment sous les formes suivantes :
  •       Gel d’aloe vera
  •      Macérât huileux
  •         Jus d’aloe vera
  •      Beurre d'aloe vera 

Je fais quoi avec ?

Les vertus de l’Aloe sont multiples, externes et internes.
  •  Les usages externes : elle permet de lutter contre les brûlures, coups de soleil, maladies de la peau. En permet la régénération. Elle protège la peau, accélère la cicatrisation. Lutte contre le vieillissement de la peau, fortifie les ongles et les cheveux, leur redonne de l’éclat.

  • Les usages internes : elle protège des infections, renforce le métabolisme et le système immunitaire. Elle permet de lutter contre les problèmes digestifs, protège le foie, favorise la circulation sanguine, combat le diabète, le cholestérol




 (Photo joshgalt.com)


Dans le cas où vous souhaitez le consommer, il faut vérifier qu'il soit de qualité alimentaire. En effet on distingue les qualités cosmétiques et alimentaires.


Je fais attention parce que :

L’aloïne la rend potentiellement dangereuse, notamment si elle est consommée pure et en trop grande quantité.
Mais majoritairement, les produits vendus n’en contiennent pas, c’est lorsque l’on cultive la plante soit- même qu’il faut être vigilant. Il est par ailleurs recommandé de ne pas consommer le jus pur.
Pris en trop grande quantité, il peut aussi provoquer des diarrhées.
 L'aloïne est un laxatif puissant et potentiellement toxique.
Je suis vigilant en ne grattant pas trop la plante en récupérant le gel, et en faisant bien attention à utiliser la partie transparente et non pas la jaune.


Et si j’en veux une chez moi, je l’entretiens comment ?

  • La luminosité : L’aloe a besoin d’un endroit lumineux, mais redoute le soleil direct, qui l’assèche.
  • La température : la plante, craint surtout le froid. Par conséquent, si vous pouvez la sortir durant la saison chaude, pensez à la rentrer si les nuits sont fraiches.
  • L’arrosage : Vous pouvez l’arroser une fois par semaine environ, idéalement lorsque le sol est sec en surface. Néanmoins, il ne faut pas attendre trop longtemps. Il faut l’arroser de façon modérée, avec une eau à température ambiante.  En automne/hiver, la plante rentre dans un état de repos végétatif, par conséquent, il faut réduire les arrosages.
  • Rempotage : il faut rempoter la plante régulièrement, (tous les 2/3 ans), au printemps, après la floraison. Le pot doit être d’un diamètre légèrement supérieur.

Il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’engrais dans votre terre.

Et si je veux récupérer le gel ?

Pour cela, il suffit de couper une feuille à la base, puis à la tronçonner en morceaux de quelques centimètres de large. On les coupe ensuite dans le sens de la longueur et on en récupère le gel.
Certains coupent la feuille d’abord dans la longueur. Si le travail est moins important, cela complique légèrement la manipulation.
(Photo jardinermalin)


(Photo wikihow)


Ensuite je fais quoi de ce gel ?

Le mien, je l’utilise de suite.
Le gel d’aloe vera non transformé ou non stabilisé s’oxyde, même dans le réfrigérateur.
De même, il perd de ses qualités.

Les produits commercialisés proposent un gel/pulpe, extrait à froid et ensuite stabilisé. 
Il n’y a pas (ou très peu) de perte de ses qualités, on reste sur un produit cru.

Le jus d’aloé est quant à lui le résultat d’un broyage de la feuille, puis d'un filtrage : on sépare le jus de la pulpe.

La poudre est issue d’une déshydratation du produit. Elle peut être ré-hydratée.
Le procédé de fabrication peut dégrader le produit.

Je conserve mon jus et mon gel au frigo.

Je le trouve sous forme de macérat : le jus extrait de l’aloe vera est macéré dans une huile végétale (Tournesol chez Az) C’est une huile sensible, que je conserve dans un endroit frais, à l’abri de l’air et de la lumière. Avant la chauffe, je lui introduis de la vitamine E. 
Je ne la chauffe pas au dessus de 70°, et si je peux éviter de la chauffer tant mieux.

Si je l’achète, je le trouve ou ?

 Chez Aroma Zone :
Chez MyCosmetik :
Chez Absolubio
Chez Gisella Manske
  •       Gel d’aloe vera en poudre (concentrée 200 :1): 9 euros les 20g, 17,50 euros les 50g, 32,50 les 100g, 137,50 euros les 500g,250 euros les 1kg
  •       Gel d’aloe vera en poudre bio : 10euros les 20g 20 euros les 50g, 37,50 euros les 100g, 162,50 euros les 500g, 300euros le kilo.
Dans ma nature
Macosmetoperso
  • Aloe vera (Aloe Barbadensis leaf extract, Succinoglycan, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Potassium sorbate, Ascorbic acid.) : 14,20 euros les 125ml enrichi d’HE de citron. Existe en 250 ml.

Et bien d’autres…

Je peux faire quoi avec mon Aloe Vera finalement ?



Pour conclure..

Je vais être honnête, j’utilise que peu l’aloe vera, à part pour des recettes « gels ».
J’ai écrit cet article, parce que je me suis rendue compte que c’était un ingrédient qui plaisait beaucoup. J’ai eu envie d’en savoir plus, et de partager tout ça avec vous..
Ce qui m’a par ailleurs donné envie de plus l’utiliser..
Comme je n’ai pas, mais alors pas du tout la main verte pour les plantes d’intérieur, bien que ça aille mieux depuis que j’habite avec Chéri, vu qu'il contre mes mauvaises ondes et du coup mes plantes tiennent, je n'ai pas de plant à la maison.
D'ailleurs, je ne pense pas investir dans une plante pour le moment, même si du coup, maintenant je sais laquelle prendre et comment il faut s’en occuper. 
(Mon chat adorerait s’en occuper aussi, j’en doute pas ! )

Ah, n’empêche, la magie des plantes hein ?

Bon week-end à tous ! 


Et n'hésitez pas à me rejoindre sur ma page : Lilith Cosmétiques !
Et à vous abonner à ma newsletter.. Concours à venir :) 

Commentaires

  1. waouh génial ton article et tous ces liens ça de la lecture pour plus tard ^_^
    merkkiiii <3

    RépondreSupprimer
  2. super article, tres complet, par contre par rapport a l'aloe vera en poudre, "concentré 200:1 " ca veux dire quoi en faite ?

    et c'est genial que le macérat de absolubio soit pas avec le de l'HV de tournesol comme sur AZ, j'avoue que j'ai jamais testé celui de AZ a cause de ca, je testerais celui de absolubio c'est certain.

    RépondreSupprimer
  3. Merci.
    Han, alors c'est le taux de concentration en fait qui est indiqué. Mais je trouve pas grand chose dessus, je vais me renseigner.
    Les macérâts sont souvent à base d'huile de tournesol, c'est vrai.

    RépondreSupprimer
  4. Super !
    J'en ai acheté en poudre la semaines dernière dans le but de me créer un "apres-soleil" à cause des vertus qui sont reconnues de cette plante.
    Tout les lien que tu donnes vont certainement bien m'aider à cela !!!
    Et merci pour cet article, on en sait un peu plus sur cette plante miracle.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens d'acquérir une aloe vera donc ton article tombe à pic :-) Merci

    RépondreSupprimer
  6. alors je t'avoue que je ne l'utilise pas vraiment en cosméto mais pur sur les coups de soleil c'est niquel !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire