Petit Récapitulatif des questions les plus fréquemment posées par les débutantes.. et leurs réponses !



Bonjour bonjour chères débutantes et chers débutants..

Un petit récap' dans le but de vous aider.. Et oui ! 

Etant souvent sur les différents groupes de cosméto HM et admin sur Cosmé’team, j’ai remarqué que les mêmes questions revenaient souvent...
Pas que j'en ai "marre" d'y répondre, mais je me dis qu'un petit récap ne peut pas faire de mal, et peut en aider beaucoup ! 

Alors, en vrac.... 
( Des ajouts pourront être faits au fur et à mesure de mes découvertes ;) ) 

Pour le moment, les questions sont les suivantes : 
  • Je débute, par ou commencer  et j'achète quoi ?
  • Quels sont les bons réflexes à avoir ? 
  • Je n'ai pas tous les ingrédients de ma recette, dois-je passer commande ?
  • Zut, j'ai raté, je peux réchauffer mon émulsion ? 
  • J'utilise quoi pour désinfecter ?
  • Comment je dose mes actifs ?
  • La différence entre les conservateurs et la vitamine E
  • Dans quel cas dois-je utiliser un émulsifiant ? 
  • Le problème des pourcentages ?
  • Les grammes et les ml.
  • Les quantités d'Huiles essentielles 
  • Comment formuler une recette ?

Oui c'est Pikachu. Il est mimi non ?

-          
           Je débute, par ou commencer ? J'achète quoi ?

Quand on débute, on est un peu perdu dans tous ces ingrédients, ces recettes, on veut formuler, mais on ne sait pas. 
Le mieux pour commencer est probablement de passer par une BOX (les kit/box Az, ou les coffrets MyCosmetik )
Déjà, cela vous permet de voir si cela vous convient, sans vous ruiner en ingrédients dont vous ne saurez plus quoi faire ensuite, si le principe ne vous plait finalement pas.
Si vous souhaitez continuer dirigez-vous ensuite vers des recettes «  toute prêtes » et « sûres » c’est à dire, ne suivez pas aveuglément le premier blog venu...
Quant à savoir quoi acheter, cela dépend de vos besoins. 
Commencez par les déterminer, avant de passer commande.
Vous pouvez utiliser ma catégorie " chouchous des tambouilleuses" qui ne sont pas chouchous pour rien. 
Et aussi le guide du débutant de Lison C'est moi qui l'a fait.
Pour le matériel, je vous suggère de jeter un oeil à mon article sur le matériel de fabrication.
Ainsi que l'article d'Apprentie Cosméteuse .

-         Quels sont les bons réflexes à avoir ?



Avant de formuler : LIRE BEAUCOUP

Toujours se référer aux fiches techniques, ne pas doser « au pif » ne rien faire «  au pif » c’est potentiellement DANGEREUX.

Poser des questions sur les groupes si l’on veut, mais ne pas prendre pour argent comptant tout ce qu’on nous répond.
Quand on formule : vérifier que l’on ne se trompe pas.
Quand on tambouille : Nettoyer, désinfecter, travailler sur un espace de travail clean, pas avec le chat couché sur la table (déjà vu..)
Désinfecter le plan de travail, vos outils, vos mains.
Ne pas faire 15 000 choses à la fois, rester concentré, ne pas changer sa recette au dernier moment.
On ne met pas non plus ses mains pleines de doigts (expression du cru) dans la crème pour la transvaser dans le pot. Ahh les microbes.. !

-         Je n’ai pas tous les ingrédients de la recette, dois-je passer commande ?

Non pas forcément. 
La plupart des ingrédients ont leur « pendant » leur «  frère » (ou sœur, hein, si vous préferez) qui aura un effet similaire. 
Il suffit de faire quelques recherches. 
Si vous commencez à acheter à chaque fois que vous n’avez pas un ingrédient pour une recette, vous allez vous ruiner, vous n’avez pas fini de commander, et vos placards vont déborder. 
Bon, je dis ça, mais si vous êtes prises de tambouillette aigue, ils déborderont à un moment donné, je n’ai plus de place chez moi, je désespère.. 
Pour savoir comment modifier une recette lorsque vous n'avez pas tous les ingrédients...
Suivez les conseils du blog Naturelogalop et Danser en Petite Culotte 


  Zut, j’ai râté, je peux réchauffer ma préparation ?  


"Ahah, le désastre, l’émulsion ne prends pas, ça déphase, c’est la cata, j’ai fait 100g de produit. 
Je réchauffe?"

Bon, ça dépend.

Si vous avez mis vos actifs, vos HE, votre conservateur, il faut savoir que la chauffe va leur faire du mal et qu’ils seront perdus pour vous (si, si)

Si vous avez mis un hydrolat dans votre phase aqueuse, une chauffe va aussi diminuer son efficacité 

(si ce n’est l’annihiler - oh de suite les grands mots !- )
Si vous avez mis une huile végétale fragile, elle souffrira de la chauffe.
Alors oui, ça craint de jeter, mais réchauffer dans certains cas rendra votre produit tout simplement inutile, donc pourquoi garder quelque chose qui ne fonctionnera pas ?
Cependant, vous pouvez tenter, dans le cas où vous n’avez pas mis vos actifs, de « réchauffer » votre crème. 
Quand je dis réchauffer attention, tranquillement doucement, et gentiment. On met au bain marie, et on attend juste que la crème « refonde », on sort vite et on tente de remélanger.

-           J’utilise quoi pour désinfecter ?

Pour désinfecter, j’utilise de l’alcool à 70° non modifié.
Si vous avez de l’alcool à 90° non modifié, vous pouvez lui ajouter de l’eau de manière à obtenir un alcool à 70°. 
En effet, « sans vous faire un cours » l’alcool à 70° désinfecte mieux que celui à 90°.

-         Comment je dose mes actifs ?

Je ne mets pas plus de 10% d’actifs. 
Il faut savoir que le trop est parfois l’ennemi du bien.
Ça ne sert à rien de cumuler 30 000 actifs. 
Je respecte les dosages. 
Les actifs sont rarement en opposition les uns aux autres, cela dit, ciblez ceux que vous choisissez. 

-          La différence entre les conservateurs et la vitamine E ?

Je mets un CONSERVATEUR lorsque j’ai une PHASE AQUEUSE dans ma recette.

Les conservateurs sont les suivants chez Aroma Zone : EPP, Naticide, Cosgard, complexe benzoate et Sorbate, Leucidal.
Je fais attention à différentes choses dans mon choix : 
Certains sont bien moins efficaces que d’autres ( l'EPP par exemple) 
Certains ne sont pas compatibles avec tous les types de produits.
Certains nécessitent un pH particulier.
La durée de conservation n’est pas la même pour tous.
La quantité utilisée par recette est spécifique à chaque conservateur.

La VITAMINE E n’est pas un conservateur mais un antioxydant, anti-rancissement.
Elle est donc utilisée SEULE dans les baumes/mélanges huileux sans phase aqueuse, comme antioxydant.
Vous pouvez aussi l’ajouter à une émulsion lorsque vous utilisez des huiles fragiles, mais elle doit être ACCOMPAGNEE D’UN CONSERVATEUR.
Vous pouvez aussi l'utiliser comme actif, mais c'est une autre histoire...

-          Dans quel cas dois-je mettre un émulsifiant ?

On met un émulsifiant lorsque l’on fait une crème soit une EMULSION.  
On appelle émulsion, le fait de mélanger une PHASE AQUEUSE (produits aqueux = eau, hydrolat…)  et PHASE HUILEUSE ( huile, beurre..).
On sait que ces deux là ne sont pas copines, donc on ajoute un 3ème élément pour que l’émulsion tienne  l’EMULSIFIANT.
Le choix de celui-ci se fait selon la texture voulue, et la part de phase aqueuse/phase huileuse. 
Vous pouvez aller voir le test de Lison sur les émulsifiants 

Le problème des pourcentages ?

On me pose souvent la question suivante :
"Pouvez vous me donner les quantités en grammes de votre recette en pourcentage, je ne comprends pas comment faire ?"

En fait, ça semble être du chinois, surtout quand on est nulle en math. 
Je suis nulle en math. 
J’ai même eu des cours particuliers enfant, je déteste ça, ça me gonfle, et maintenant, quand j’ai un truc à faire je demande à chéri.
Mais, honnêtement, si y’a un truc simple, c’est passer des pourcentages à une unité de mesure.
C’est bien le seul truc que j’ai retenu :

LE PRODUIT EN CROIX.

Vous décidez que vous souhaitez faire 30 g de produit. 

30g = 100% de votre recette. 
Il vous faut mettre, par exemple 20% d’huile.
x = 20% 30=100% donc : (30x20)/100 = 6g.


En pleine rédaction de cet article, je viens de tomber sur celui publié sur le blog de Nounoune, sur le blog mais aussi sur celui de Delphine, je vous mets donc les liens, plutôt que de répéter les mêmes choses.



Je vais juste finir par un exemple que j’aime bien et qui peut être vous aidera, ça tombe bien en cette période.
Quand vous faites les soldes (dites pas que ça ne vous arrive jamais ! )
Et que vous trouvez ce joli petit pull qui est soldé à 30% et qui faisait à la base 29 euros..
Comment faites vous pour savoir combien vous allez le payer ?
100% = 29 euros..
30% = 8,7 euros
29 – 8,7 = 20,3 euros.
On est sur le même type de calcul, même si le dernier point n’est pas nécessaire en cosméto..
Tout ça pour vous dire que ce n’est pas si compliqué, si ?

  Les grammes et les ML ?

Si on note tout en pourcentage, c’est aussi pour éviter les mélanges grammes/ml, qui rendent parfois les recettes pas forcément claires, en tout cas pour vérifier leur équilibre. (pour moi, perso, une recette en gramme/ml, c’est du chinois, j’arrive pas à visualiser…)
Il faut noter que les liquides ne sont pas tous de l’eau, et que 1 ml n’est pas toujours = 1gramme. Donc, il faut faire attention aux différentes densités utilisées. Pour vous simplifier la vie, je vous suggère : de ne pas mélanger les grammes et les ml, et de compter directement en grammes si vous travaillez avec une balance. 
Vous trouverez des explications sur les mêmes liens que pour les pourcentages donc je ne développe pas..

-       Les quantités d’Huiles Essentielles ?

En cosméto, on respecte un maximum dans la quantité d’HE utilisé dans un produit :
Pour le visage, on met entre 0,1 et 2% d’HE maximum.
Pour le corps, on met entre 0,5 et 5% d’HE maximum.

Je parle bien « en cosmeto » c’est à dire que des dosages plus puissants peuvent être réalisés mais on sort du domaine cosmétique, on est dans l’aromathérapie, et dans un usage plus «  médical » et qui doit donc être contrôlé, et réalisé connaissance de cause.


 Comment formuler une recette ?


Quand on veut formuler une recette, il ne faut pas partir dans tous le sens, et surtout ne pas paniquer.. Chaque ingrédient à une fiche technique, qui nous donne le dosage min/max de ce produit dans une recette..
Par exemple : 
"Je veux réaliser une crème hydratante, avec une huile végétale, de l’eau minérale, de la glycérine et de l’urée. Je note qu’il est nécessaire de mettre un conservateur, et je veux mettre une fragrance pour que ça sente bon."

Quelles sont les données dont je suis sûre pour mes ingrédients ? 
Le CONSERVATEUR utilisé sera le cosgard qui se dose à 0,6%
La GLYCERINE se dose dans les crèmes et laits hydratants entre 1 et 8%. Je choisis de mettre 4% dans ma recette.
L’UREE se dose pour un but d’hydratation entre 1 et 5 % : je choisis de mettre 4%.
Je dose ma FRAGRANCE à 1%.

Je souhaite réaliser une crème onctueuse et mousseuse, je vais donc voir les fiches techniques des cire émulsifiante et je choisis d’utiliser la CIRE N° 2 d’Az, avec 30% d’huile. 
Je mets donc 6% de cire émulsifiante n°2.
En effet, les fiches techniques des émulsifiants et la fiche Az sur les émulsions sont très pratiques pour faire un choix selon la texture désirée.

A cet instant ma recette est la suivante : 

Huile végétale : 30%
Cire n°2 : 6%

Glycérine : 4%

Ajouts :
Urée : 4%
Fragrance : 1%
Cosgard : 0,6%

Le total est alors = 45,6.
Ma formule devant être égale à 100%, je fais le calcul suivant : 100 – 45,6 = 54,4.
Ma phase aqueuse fera donc 54,4%.

J’ai donc la recette suivante :

Phase huileuse :
Huile végétale : 30%
Cire n°2 : 6%

Phase aqueuse :
Eau minérale : 54,4%
Glycérine : 4%

Ajouts :
Urée : 4%
Fragrance : 1%
Cosgard : 0,6%

Plus qu’à transformer ça en grammes, et passer à la réalisation... 
Pas si compliqué, non quand on va voir les fiches techniques ? 
Si vous voulez lire un peu plus vous pouvez aussi aller voir le site de Naturelogalop, qui explique comment elle a formulé sa première recette.

Et voilà ! 
Bonne tambouille !! 

Heu, on va bien se préparer 
pour éviter ce genre de situation 
hein ?