Mauvais mots et notions de la cosméto HM...


Traînant beaucoup sur les groupes de cosméto, je vois souvent des gens utiliser des termes, ou des mots, des notions "large" sans pour autant en maitriser le sens, ou un peu à la va vite, ou pas assez précisément, ou......
Bref, dans cet article je voudrais revenir sur quelques notions qu'on utilise souvent à tout va, et il sera complété au fur et à mesure.. C'est un peu un article réactionnaire, et il n'engage que moi...
Bien évidemment j'attends vos avis avec impatience.. :p 
Est-ce une tite crise de la nouvelle année 2015, ou de la trentaine qui approche ? Je ne sais, mais je deviens chiante ;) 



Naturel/ Naturelle 



C’est le mot à la mode. On fait de la cosméto que l’on veut «  propre » donc naturelle.
Ce qui ne veut strictement rien dire. Tout est naturel, rien ne l’est.
Le naturel appartient à la nature, il en est le résultat, le fait. On l’entend souvent dans le sens «  non modifié ».
Mais la plupart sinon tous les ingrédients que l’on utilise en cosméto sont modifiés à un moment donné : les huiles, les huiles essentielles, les hydrolats..
Ils ont subi une modification pour nous arriver sous cette forme.
De plus naturel ne veut pas dire bon. Un grand nombre de produits que l’on ne voudrait pour rien au monde voir dans nos cosmétiques sont naturels (non de suite ne pensez pas à des trucs sales ! enfin !) comme par exemple le pétrole. 


 Et oui.
 Et oui, de nombreux ingrédients sont issus de l’industrie pétrochimique, du pétrole, qui est un produit extrait directement de… la terre. Donc naturel…


100% pure.

On le voit souvent notamment concernant les huiles essentielles.
Aucun intérêt de lire ce genre de propos ou de chercher une huile essentielle pure.
Ou de dire que l’on vend une huile essentielle pure.
C’est du n’importe quoi. Par définition, une huile essentielle se doit d’être pure.

Bio.

Alors le bio, merci bien. Déjà, pour être bio.. faut être reconnu comme bio..
Là, je vais donner un avis perso, tapez pas. Mais franchement, croyez vous vraiment que si le paysan du champs d’à côté balance des produits chimiques sur sa production, la votre sera protégée ? Nos sols sont remplis de produits chimiques…
Et d’où vient la pluie ?



Le logo bio d’un producteur vous donnera l’assurance, certes, d’une agriculture contrôlée, mais attention à ne pas penser qu’elle est «  propre » de tout produit chimique.

Phtalates.

Alors là, je vous renvoie sur mon article, d’accord ou non, je pense qu’il est urgent pour chacun de se renseigner un minimum. Autant il est dommage de consommer sans connaître, autant il est idiot de craindre sans savoir.


L’huile de palme, c’est le mal.

Non, le problème de l’huile de palme, ce n’est pas l’huile de palme, mais sa production.
Il faut bien faire cette distinction : dans un savon, l’huile de palme ne va pas vous faire pousser des bulbes énormes sur tout le corps (promis, juré, craché, ce n’est pas le retour de la peste bubonique xD) au contraire, elle est une huile dont les propriétés sont difficilement remplaçables, même si on le fait. Le problème de l’huile de palme, c’est la déforestation qu’elle entraine, la production de masse, les répercussions sur la faune et la flore.



Fait main 
Alors, le fait main, hein, c’est aussi sympa.
Disons que je reçois un produit de base. Réalisé en usine. Je le modifie un peu, lui ajoute un parfum et un colorant. Il est fait main. Artisanalement réalisé chez moi. Et en France. Cool hein ?

Le frais.


Pareil, ça ne veut rien dire. Prenez la marque Lu** dont je ne citerai pas le nom. Leurs produits n’ont de frais, fait main, que le nom. Je suis allée une fois dans le magasin de ma ville. La vendeuse m’a clairement dit, car piégée par mes questions que les produits venaient de l’usine, et que par conséquent elle ne savait pas ce qu’il y avait dedans.

On est en plein dans le greenwashing..


Du lavage de cerveau pour vous faire croire que leurs produits sont clean.
Pensez à lire la composition. Le dernier produit que j’ai regardé chez eux était plein de paraben. Bienvenue chez L***….


C’est chimique !



C’est chimique, j’en veux pas.
Heu ?
Heu !
Et les gens, comme signalé par Hindi, une émulsion c’est une réaction physique/chimique.
Un mélange, en soit, c’est une réaction chimique !
La Physique/Chimie, c’est une science( bon plusieurs en fait), oui mais on étudie des réactions, chimiques qui sont… naturelles (oups).
Un changement de matière, c’est une réaction chimique. 
Pour obtenir une huile essentielle, on passe par une réaction : la distillation ; une séparation des constituants d’un mélange liquide, par des sources de chaleur (oui je simplifie au max…)  
Les molécules sont existantes, les séparer, les travailler, c’est de la chimie.
On entend surtout, je trouve, ce terme sur les fragrances : je veux des fragrances naturelles, pas synthétique. 
Heu what ? 
Pensez vous qu’on trouve des fragrances dans la nature comme ça ? 
Hop, tiens, je me baisse, une fragrance de rose. C’est un procédé chimique d’extraire un parfum ! Au passage, je tiens à signaler que l’utilisation d’HE, ou de produits du genre dans les parfums est rare et limité. Majoritairement on est sur un travail moléculaire (odorantes)…
Et souvent, on va synthétiser des parfums qui sont rares, chers, ou même en voie de disparition..
 La chimie n’est pas le mal, tout dépend de l’utilisation que l’on en fait…
La cosmétique maison, c’est une forme de chimie, et c’est pour cela qu’on dit sans cesse qu’il ne faut pas faire n’importe quoi… Comprendre les produits que vous utilisez, c’est de la chimie…
Et oui ! 

....



A suivre :)

N'hésitez pas à venir faire un tour sur la page Facebook Lilith Cosmétiques