samedi 30 mai 2015

Gamme à la Fleur d'Oranger : l'Après Shampoing

Après plusieurs discussions, j'ai souhaité tester un AS avec le Dermofeel GSC...
Je suis partie sur une recette plus ou moins "type" par rapport à mes AS.

Voici la recette :
Dermofeel GSC : 5%
Alcool Cétylique : 2%
Ricin : 5%
Caprylis : 3%

Eau : QSP 100%
Glycérine : 10%
Xanthane : 0,2%

Complexe hydratation intense : 2%
Fragrance Fleur d'Oranger LFDS : 2%
Conservateur : QSP 100%

On réalise une simple émulsion.
Et, comme vous le voyez, on obtient une texture sympa.
Honnêtement, je suis surprise de la texture à chaque fois que je l'utilise.
L'As sent bon, l'odeur reste sur les cheveux, c'est vraiment agréable.
Je l'ai appliqué sur les longueurs, laissé poser quelques minutes, puis j'ai rincé.
On perd clairement l'effet conditionneur du Conditionneur Végétal ou du BTMS par exemple, reste cependant, qu'il fait son job " hydratant / nourrissant " sur les longueurs.
Pour une personne qui n'a pas de souci de noeuds, qui veut juste un cheveu plus " doux" cet AS peut convenir.
Il peut aussi être appliqué en avant shamp'.





En espérant que cette recette vous a plu ! 
N'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook  Lilith Cosmétiques

A bientôt ! 

dimanche 24 mai 2015

Gamme à la Fleur d'Oranger : le shampoing crème

Dernièrement, mes parents m'ont demandé un shamp'.
Moi j'en avais plus.
Je suis partie donc sur une base pour cheveux relativement normaux.
( Si relativement :p )
Et j'ai créé une gamme à la Fleur d'Oranger de La Folie des Senteurs, parce que ça sent bon.... !

Je suis donc partie sur la recette suivante :

Eau : QSP 100%
SCS (MyCosmetik): 5%
SLSA (MaCosmetoPerso): 10%
Base Douceur (Az) : 20%
Mousse de Babassu (Az): 10%
Glycérine (MaCosmetoPerso): 10%

Macérât spécial Cheveux (Absolubio) : 5%
Conditionneur Végétal (Az) : 3%
Alcool Cétylique (Az) : 2%

Provitamine B5 (Az) : 2%
Complexe hydratation intense (Az): 2%
Fragrance Fleur d'Oranger (LFDS): 2%
Conservateur : QSP 100%

QSP100 = Quantité suffisante pour 100%.
On chauffe les deux phases séparément, et on réalise une émulsion.
La texture reste relativement " crème liquide " donc je vous conseille de le mettre dans un contenant " tube" plutôt que comme j'ai fait.
A l'utilisation, c'est agréable, elle mousse un peu moins que les derniers, mais c'est logique puisque je suis passée à des TA plus doux, mais moins moussants.
Je l'ai à la base réalisé comme un shamp' " familial" pour mes parents, donc devant convenir à plusieurs types de cheveux, comme je l'ai dit plus haut.
Ma mère le trouve super, et j'en suis aussi contente, donc je pense que cette recette est approuvée :D



samedi 23 mai 2015

Test MaCosmetoPerso # 4 : Crème de douche à la fragrance Rose de Thé

Toujours dans les tests MaCosmetoPerso, je mets à l'honneur aujourd'hui différents produits dans un type de recette que j'aime beaucoup, les mousses/crèmes de douche.



Le test porte plus particulièrement sur les produits suivants :

Le beurre d'Olive : Le beurre d'olive s'utilise pur ou comme ingrédient cosmétique pour la préparation de crèmes, laits ou baumes. Il apporte douceur et onctuosité à vos préparations cosmétiques maison. Il convient à tous les types de peaux, plus particulièrement aux peaux sèches. Il apporte douceur et onctuosité à vos préparations de cosmétiques maison car il améliore le corps et la structure d’une préparation cosmétique et stabilise une émulsion.
L'huile Végétale de Soja Bio : L'huile de soja possède des propriétés assouplissantes, nourrissantes, adoucissantes et revitalisantes. C'est une huile de base à posséder car elle est très polyvalente.
La Fragrance Rose de Thé : Il s'agit d'une fragrance qui ne contient aucun des 26 allergènes potentiels que l'on trouve en général dans ce type de produit.  Elle se dose entre 1 et 3% en cosmétique. 

La recette est la suivante : 

Beurre d'Olive : 5%
Huile Végétale de Soja Bio : 10%
Polawax : 5%
Alcool Cétylique : 2%

Eau : QSP 100%
Decyl Glucoside : 15%
Coco Glucoside : 15%
SLSA : 10%
Glycérine : 20%

Fragrance Rose de Thé : 2%
Conservateur : QSP 100% 

QSP = Quantité suffisante pour 100% 
La fragrance est très sympa, fleurie mais pas trop prenante. 

On fait fondre les deux phases à part, et on réalise une sorte d'émulsion, toute simple.
On obtient une texture " crème/gel" qui me rappelle un peu une mayonnaise, pour le coup.
Une texture assez sympa à utiliser sous la douche, pour une crème lavante et bonne pour la peau.
Pas besoin de se crémer après, et une odeur subtile de rose reste sur la peau. 


Le beurre d'Olive 

La phase huileuse 





En espérant que cet article vous a plu !


N'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques

A bientôt ! 


mercredi 20 mai 2015

La Peau et ses soins : Episode 1 : Généralités

Autre point sur lequel il me semble important de revenir, celui qui concerne la peau.
En effet, on voit beaucoup de choses : 
- Ça pénètre ou pas ? 
- Hydrater ? Nourrir ? 
- Pourquoi je n'ai pas de résultats au bout d'une semaine ? 
- Je mets quoi sur la peau de mon bébé ?

Nous reviendrons sur ces points dans un autre article, car tout d'abord, j'aimerais répondre ( d'une manière globale, évidemment !) à la question suivante : 


Mais C'est quoi la Peau au fait ? 




La peau est une structure " bien pensée " divisée en plusieurs couches qui elles mêmes se divisent en plusieurs couches, cellules qui... Bon !

Tout d'abord, la peau est divisée entre : 

L'Epiderme
Le Derme 
L'Hypoderme
Schéma global


L'hypoderme 


L'hypoderme sépare la partie inférieure du derme des muscles. Techniquement, il ne fait pas réellement partie de la peau, car c'est un tissu adipeux, constitué de tissus graisseux. Son rôle est de stocker les lipides, qu'il va libérer au besoin. 
Il régule également la température du  corps par des mécanismes autonomes de vasoconstriction et de vasodilatation.

Le Derme 


Le Derme est le tissu de soutien de l'épiderme. 
C'est un "tissu" compressible, élastique et riches en vaisseaux sanguins. 
Dans le derme nous trouvons l’appareil pilo-sébacé qui contient le follicule pileux[1], la glande sébacée[2], la glande sudoripare apocrine[3], le muscle pilo-moteur[4] ; l’appareil sudoripare eccrine[5] et l’appareil unguéal[6].
Le derme comprend aussi des récepteurs sensoriels à la chaleur, au froid et au toucher, à la
pression et à la douleur. 
Il est composé de deux couches, la zone papillaire au contact de l'épiderme et plus en profondeur, au contact de l'hypoderme, une couche épaisse, la zone réticulaire.

Le derme est composé de cellules[7] dispersées dans la matrice extra-cellulaire contenant des fibres[8] et la substance fondamentale[9].

Le rôle du derme en plus de soutenir l’épiderme est de le protéger contre les agressions, et de le nourrir puisqu'il n'est pas vascularisé.
Il a un rôle immunitaire, et c’est le réservoir d’eau de l’organisme.


L'Epiderme 


L'Epiderme  est  la couche la plus superficielle de la peau
C’est un épithélium[10] de plusieurs couches, squameux, et kératinisant d’une épaisseur moyenne de 1mm.

Il est dépourvu de vaisseaux sanguins et lymphatiques, mais contient des fibres nerveuses.
( D'où les fait d'avoir des sensations, mais de ne pas saigner sur une blessure superficielle ) 

La surface cutanée est recouverte d’un film hydrolipidique, non lisse.
Le film hydrolipidique  est très important pour les points suivants : maintien de l’hydratation, de l’acidité, barrière imperméable. 
C'est une film "Eau/huile" 
L'épiderme est aussi composée d’orifices pilo-sébacés[11] 

A chaque follicule pileux est annexée la glande sébacée. 

L’épiderme est composé de 4 sortes de cellules : les kératonocytes à 90% [12], les macrophagocytes intraépidermiques( ou cellules de Langerhans) à 5%[13], les mélanocytes à 2%[14] et les épithélioidocytes ( ou cellules de merkel) à 1%[15].

Il est séparé en 5 couches : la couche basale, la couche épineuse, la couche granuleuse, la couche claire et la couche cornée.


Structure de l'épiderme avec ses différentes couches 



La couche cornée est une couche semi-protectrice, ayant notamment pour rôle d'empêcher la perte d'eau.
Les cornéocytes[17] superficiels sont rapidement usés, brisés par les agressions du milieu extérieur.

Ces cellules s’éliminent, se détachent de la surface de l’épiderme : c’est le phénomène de desquamation. 

Pour compenser, l’épiderme se renouvelle continuellement.
Il lui faut environ un mois pour régénérer ses cellules.

Le Sébum est composé de lipides. 
La sécrétion de sébum dépend des androgènes[16].


Il est le principal responsable de l’acidité du pH de la surface cutanée grâce aux acides gras qu’il contient. 
Il contribue à limiter le développement de la flore pathogène sur la peau. 
Il lubrifie et imperméabilise la peau.

La pigmentation de la peau se réalise avec la synthèse de la mélanine, dans les mélanosomes, au sein des mélanocytes ( si si..) elles sont ensuite transmises aux kératinocytes qui vont transporter le «  pigment » et éventuellement le dégrader.
Les mélanocytes se localisent dans les follicules pileux.


L’épithélium épidermique participe à la plupart des fonctions de la peau : protection contre les agressions extérieures, barrières contre les perditions,... 
Mais cette barrière n’est pas étanche. 
Elle a aussi une fonction métabolique par la synthétisation de la vitamine D3. 
Et bien sur, une fonction esthétique…


Petits points à retenir ( si vous le souhaitez ! ) 
  • On trouve de 1,5 à 2m2 de peau chez un adulte de taille moyenne.
  • La peau pèse entre 3 et 3,5 kg et fait environ 1,5 mm.. 
  • L’épaisseur du derme varie selon la région anatomique.
  • Il est toujours plus fin chez la femme que chez l’homme.
  • Cette épaisseur varie selon les endroits du corps.
  • Elle a un pH acide qui varie selon les personnes ( âge, type de peau). 
  • La peau est capable de rééquilibrer son pH d’elle même (à l'exception des jeunes enfants)
  • La peau est une barrière de protection entre l’organisme et le milieu extérieur, fonction réalisée principalement par la couche cornée.  
La santé de la peau dépend principalement de notre alimentation, de notre état de santé, fatigue, moral…
Dans un prochain article nous verrons les points évoqués plus haut ( hydratation, nutrition, pénétration... ) 

En espérant que cet article vous a intéressé !
N'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques




[1] Fabrique le poil
[2] Produit le sébum
[3] Véhicule les messages olfactifs
[4] Provoque le redressement des poils
[5] Produit la sueur
[6] Qui construit l’ongle
[7] Fibroblastes et leucocytes
[8] Collagènes, élastiques
[9] Eau et macromolécules
[10] Tissu composé de cellules juxtaposées.
[11] Orifices d’où émergent des poils, par où s’écoule le sébum.

[12] Ils sont répartis en 4 couches et fabriquent les kératines qui remplissent les cellules de la couche cornée.
[13] Font partie du système immunitaire
[14] Produisent les pigments
[15] Récepteurs du sens du toucher
[16] Hormones
[17] Cellules constituant la plus grande partie de la couche extérieure de l’épiderme chez l’Homme.

Sources principales : 

http://biologiedelapeau.fr
http://www.cosmeticofficine.com
Anatomie et Physiologie humaine PP1 and Wolrd Association of Planetarian Health 
Esthétique, Cosmétique, Parfumerie, Peyrefitte et Martini.