vendredi 17 juillet 2015

Bzzzzzz, satanés moustiques ! Je fais quoi ?


Cette nuit, un ( voir plusieurs ) moustique m'a tourné autour de 4h à 6h du matin ( au moins ).
Deux heures de battements de main, de tête sous l'oreiller, de " putain t'es ou ?! ".
Quand c'était pas le moustique, c'était le chat.
Malheureusement, pas pour chasser le moustique.
Et puis finalement, j'ai fini par l'avoir.
Paf, une claque sur le bras, même pas fait exprès ça me chatouillait, et là, un cadavre, berk.
Résultat, j'ai passé une partie de la nuit à me gratter ( main, bras, dos...) et chasser le moustique, et je me suis levée à 6h avec un bon mal de tête.
Après plusieurs nuits à ce rythme, et mon homme qui me regarde d'un air ahuri, parce que lui bien sur ne se fait pas piquer, je dis stop.
Ok, stop, mais je fais quoi ?
Diffusion, pas possible, j'ai deux chats.
Les prises, c'est bien beau, mais là, comme ça, je sais pas ce qu'il y a dedans, et bon, si ça tue les moustiques, ça doit pas être sympa.
Ne pas ouvrir les fenêtres, pas possible, je ne veux pas mourir de chaud.
Alors est-ce le choix qu'il me reste ?
Attaque des moustiques tueurs  ou deshydratation suite à sudation extrême ?
( Comment ça j'exagère ? c'est dangereux un moustique non mais ! )

Un moustique c'est ça :

Faut le reconnaitre, c'est assez moche.
On va me dire, et alors ? Il a le droit de vivre hein.
Certes. Mais moi, ce que je voudrais, c'est qu'il aille vivre ailleurs qu'autour de mon lit ! 

Le moustique qui pique c'est la femelle.
Encore une emmerdeuse, dirait l'autre macho. 
Bah oui, hein, c'est la femelle qui pique, tout simplement parce qu'elle a besoin de protéines pour développer ses oeufs. 

Comment elle fait ? 
C'est simple : Elle nous crache dessus ( oui, sa salive est un anticoagulant/fluidifiant) et paf, il enfonce sa " trompe " dans un vaisseau, fait le plein et au revoir.
Sauf que son anticoagulant.. Bah il créé le bouton, et rend la piqure douloureuse.
Et en plus elle peut transmettre des virus. Sympa, hein ? 

Pourquoi je suis piquée et pas Chéri ? 
Non, ce n'est pas un moustique féministe qui privilégie les femmes.
Il y aurait plusieurs raisons à ça : odeurs et chaleur corporelles... 

Il rentre chez moi alors que je n'ai pas allumé la lumière..
Il semblerait que ce qui l'attire.. ce soit l'émission de CO2 et non la lumière.. Zut un mythe qui tombe..

Du coup je fais quoi ?

Déjà attention à l'environnement : de l'eau stagnante, pas bon ( en même temps difficile d'intervenir parfois...mais je peux faire attention à mes gouttières, piscine, vase...)

Ensuite si j'ai la chance d'avoir la clim, je n'ouvre pas ( hyper écolo, mais bon...)

Si je peux mettre une moustiquaire autour du lit c'est un plus ( surtout pour bébé ! )

Je privilégie les vêtements larges, puisque les moustiques piquent à travers les vêtements serrés, ces vicieux ! Et des vêtements clairs.

J'utilise des répulsifs ?

L'OMS conseille d'utiliser des répulsifs, principalement ceux contenant du DEET, de l’IR3535 ou de l’Icaridine.
Sauf qu'une étude démontre que certains moustiques s'habituent au bout de quelques heures à l'odeur du DEET.
Ballot.

En plus ce dernier serait aujourd'hui mis en cause pour des cas de convulsions chez de jeunes enfants.
Bref, une toxicité aussi contre l'humain : 
Le DEET présente une toxicité avérée pour le système nerveux des mammifères" (BioMed Central Biology)

Là, sans commentaire ( ou pas.) 

Insecticide ou pesticide ? Bof non ? 

Et les répulsifs naturels ?


On parle souvent de synergies d'huiles essentielles que ce soit en diffusion, en application.. 
Diffusion d'odeurs par les bougies..
L'odeur la plus mise en avant étant la citronnelle.
Cela étant, l'efficacité est plus que limitée..

En application sur soi : 

Recette par Pénoel et Franchomme : 

Huile essentielle Citronnelle de Ceylan : 2 ml
Huile essentielle Géranium Rosat : 2 ml
Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 2 ml
Huile végétale de noisette  : QSP 30 ml

A appliquer toutes les heures, et dès 6 ans. 

Recette par Baudoux ( préventive et curative )

Huile essentielle de Géranium rosat : 3 ml
Huile essentielle de Citronnelle de java : 1 ml
Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 2 ml
 Répulsif : appliquez localement sur les membres exposés 10 à 12 gouttes du mélange 4 à 5x/jour ; Curatif, une à deux gouttes sur la piqures.
Donc HE à retenir : Citronnelle de Java, Eucalyptus citronné, Géranium rosat, lavande.
Si vous ne souhaitez pas diffuser ( attention femmes enceintes, enfants, animaux ! ), vous pouvez aussi déposer quelques gouttes d'HE sur un galet, du bois, et le déposer à proximité de vous. Il s'agit de diffusion passive

Il est possible aussi de prendre un mélange homéopathique, sensé changer notre odeur corporelle..
Et ainsi ne plus donner envie aux moustiques.
Je reste dubitative.

Le traitement homéopathique serait le suivant : 

En prévention des piqûres:

Ledum palustre 5CH : 5 granules homéopathiques 1 fois / jour, pendant la période d'exposition aux piqûres.

En traitement des piqûres d'insectes:

5 granules homéopathiques toutes les heures de chacune des souches homéopathiques suivantes, juste après la piqûre d'insecte (moustique, abeille, guêpe...)
Apis melifica 15CH : lutte contre les démangeaisons, les douleurs brûlantes et l'oedème.
Belladona 5CH : atténue l'inflammation localisée
Urtica urens 7CH : réduit le prurit intense (très forte envie de gratter la piqûre).
Espacer selon amélioration.

Pour éviter le risque de surinfection :

Echinacea angustifolia 5CH : 5 granules homéopathiques 3 fois / Jour, jusqu'a disparition des symptômes.

Les produits à ultrasons sont eux aussi inefficaces en règle générale.

L'huile végétale de Neem serait aussi sensée éloigner les moustiques..

Faire pousser des plantes près de fenêtres ? Peu efficace. En plus, moi j'ai des velux. 
Jardin de toit ?! 
( Géranium, citronnelle, menthe, tomates..)

Les spirales d'encens..
Encore faut-il en supporter l'odeur en intérieur. 


Bref de nombreuses solutions existent, mais au final, très peu sont efficaces. 
Les " efficaces" type insecticides sont souvent dangereuses.
Du coup, on peut faire du préventif, comme cité ici, mais malheureusement, j'ai bien peur de devoir faire surtout du curatif.
Bon, je vais chercher mes HE, et compter mes piqures..

On va pas se plaindre, qui dit moustique dit été, c'est déjà ça ! 

Aller.
Bonne nuit ! 

En espérant que cet article vous a plu, et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques
A bientôt ! 



Sources : 
http://vigilance-moustiques.com/
http://www.ecoconso.be/fr/Insecticides-utilises-dans-la
http://www.consoglobe.com/nombreux-anti-moustiques-dangereux-pesticides-cg
http://www.xn--homopathie-d7a.com/pathologies/piqures-d-insectes.html
http://www.cfaitmaison.com/divers/moustique.html
https://www.soin-et-nature.com/fr/homeopathie/2301-homeopathie-piqures-insectes-traitement-insecte.html

6 commentaires:

  1. Ici la lutte contre les moustiques et engagés depuis 3 semaines, puisque les deux (le papa et la nouchette) qui les attirent sont aussi ceux qui font des réactions allergiques.
    Testé cette année:
    - diffuseur: efficace certes, mais beaucoup moins dans une grande piéce et beaucoup moins fenêtre ouverte. En plus faut pas oublier de les débrancher sinon ils sont vide en une semaine. Et toutes les marques ne se valent pas.
    - bracelet: limite les dégâts. Disons qu'avec il y a moins de piqure que sans, alors on le garde (faut supporter l'odeur)
    - HE de citronnelle (de java il me semble). Quelques gouttes sur le lit, à renouveler tout les 2 jours. Très efficace (là encore il faut supporter, et ça ne marche que la nuit, forcement)
    - homéopahie (ledum palustre, 5 le matin): apparement améliore les choses (mais c'est la dernière qu'on a testé, donc peut-être le bracelet+ la citronnelle suffisait)

    En curatif:
    - crème baby apaisyl: efficace seulement sur les boutons qui ne grattent plus
    - hydrolat de lavande: marche un petit peu. Sans doute surtout parce que je la garde au frigo
    - pansement liquide urgo spécial piqure. efficace seulement si le bouton n'est pas gratté, sinon c'est pire que mieux
    - pansement tout court: vive l'effet placebo, ça marche du tonnerre (et surtout elle ne se gratte pas)
    - crème à la cortisone. Je la réserve au cas les pires et seulement le soir (photosensibilisant), mais quand on est au 30ième...
    - homéopathie (apis mellifica): apparement efficace, à condition de renouveller souvent (toutes les deux heures).

    Bon courage à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ses infos :)
      Bon courage à toi aussi !

      Supprimer
  2. merci pour cet article et tu as cité en aromathérapie, mes préférés!
    brigitte

    RépondreSupprimer
  3. Le meilleur moyen que j'ai trouvé pour éviter les piqures, c'est de laisser le ventilateur tourner la nuit. Il semblerait que la puissance du vent empêche les moustiques de voler. C'est pas super ecolo, mais c'est toujours mieux que la clim.

    RépondreSupprimer