Les huiles essentielles et la femme enceinte.

On voit souvent des femmes enceintes se demander quelles huiles essentielles elles peuvent utiliser pendant la grossesse.



Le risque principal tient de la transmission au foetus qui est alors bien trop fragile pour supporter ces produits.
L'utilisation d'une huile essentielle pendant la grossesse, et encore plus pendant les 3 premiers mois doit se faire sous la surveillance d'un thérapeute spécialisé.
Cependant, une utilisation par voie orale, vaginale, rectale doit être proscrite pendant la totalité de la grossesse.

La liste des HE contre indiquées lors de la grossesse est très longue.
Bien évidemment, les huiles essentielles interdites à la vente doivent être oubliées.

On n'utilisera pas non plus les huiles essentielles suivantes :
  • Les huiles essentielles à anéthole qui sont neurotoxiques, abortives et hormone like
  • Les huiles essentielles à cétones qui sont neurotoxiques et abortives ( HE à thuyone, camphrées.
  • Les huiles essentielles à phénols majoritaires ( HE à thymol, carvacrol, eugénol utérotoniques, aldéhydes aromatiques dont surtout l'adéhyde cinnamique ) 
  • Les huiles essentielles salicylées (anticoagulantes peuvent être à l'origine de la diminution de l'oxygénation du foetus) 

A éviter donc :
( Liste par ordre alphabétique)

Achillée, Amande amère, Aneth, Anis, Badiane, Baie Saint Thomas, Balsamite, Basilic, Basilic-girofle, Bois de Ho CT camphre/safrole, Boldo, Bouleau jaune, Buchu, Cajput, Camomille Noble, Camphrier, Cannelle (toutes), Carotte, Carvi, Cassis, Cèdre, Cyprès, Estragon, Eucalyptus globulus, Fenouil, Gaulthéria sp, Girofle, Helichryse italienne, Hysope, Lavande aspic, Lavande stoechas, Lavandins, Macis et Muscade, Matricaire, Mélaleuque blanc, Menthe des champs, Menthe douce, Menthe poivrée, Menthe pouliot, Mousse d’arbre et de chêne, Niaouli, Origan (tous), Palmarosa, Persil, Pin Sylvestre, Ravensra, Romarin à verbenone, Romarin camphré, Roseau odorant, Santoline, Sariette des montagnes, Sauge sclarée et feuille de lavande - Salvia sclarea et Salvia lavandulifolia
Thé – Camélia Sinensis, Thym (tous), Ylang ylang.


Cela étant : cette liste est potentiellement incomplète. Pensez à toujours vérifier les informations que vous avez sur les huiles essentielles que vous souhaitez utiliser. 

Ces précautions sont valables durant la période d'allaitement.