Bibliotek : Le Grand Guide de l'Aromathérapie et des soins beauté naturels - Az et Aude Maillard.












Aroma Zone – Aude Maillard
Le grand guide de l’aromathérapie et des soins beautés naturels
Editions J’ai lu
14,90
Décembre 2015
670 pages


Préface d’Anne Vausselin
Remerciements
Bienvenue dans le monde du bien être au naturel
Précautions d’emploi générales et bon usage des huiles essentielles
Explication des pictogrammes





Partie 1 : Extraits naturelS
  1.      Les huiles essentielles : portrait, la distillation, guide d’utilisation, fiches
  2.          Hydrolats
  3.          Huiles végétales, macérâts huileux, beurres végétaux
  4.      Poudres de plantes et d’algues
  5.      Extrait CO2
  6.      Autres actifs
  7.      Argiles et sels naturels 

Partie 2 : Aromathérapie
  1.          Peau, cuir chevelu et ongles
  2.        Confort hormonal, gynécologique, et urinaire
  3.      Circulation sanguine
  4.      Confort digestif
  5.      Equilibre nerveux, troubles émotionnels et fatigue
  6.      Confort respiratoire et ORL
  7.      Hygiène bucco-dentaire
  8.       Mobilité et douleurs profondes
  9.      Défenses immunitaires et maladies chroniques

Partie 3 : Recettes beauté et bien être
  1.      Soins visage
  2.      Soins corps
  3.      Soins cheveux
  4.      Diffusion

Annexes
Index des extraits naturels
Index des maux et des remèdes.






Points négatifs au premier abord :  le format pas pratique.
L’écriture de couleur, c’est sympa, mais ça fait mal aux yeux.

Points positifs au premier abord : Introduction appréciable
Précautions plutôt précises, mises en gardes sérieuses.

Partie 1 
On a une introduction courte mais concise sur la fabrication de l’HE
Ensuite, un tableau des dosages qui sont à mon sens trop importants mais qui sont ceux donné par les aromathérapeutes de l’école française (jusqu’à 2% soin visage et 5% soin corps pour de la cosmétique) et dilution peu importante.
On passe ensuite a des fiches sur les HE, avec des informations de base type nom botanique, synonymes, famille, origine… puis les utilisations selon différentes catégories, beauté, santé, équilibre psycho émotionnel, usage vétérinaire..
Précautions et « conseils de l’expert »



Remarques :
  • La présence d’un cadre précaution pour chaque HE est un point que je trouve très positif.
  • L’HE d’ail est donnée pour un usage vétérinaire sans précaution aucune.
  • Cannelle 20% max ?
  • Toute la partie 1 concerne des produits que vous trouverez chez Az. Evidemment.

Je dois avouer que je n’ai pas lu toutes les fiches. C’est un poil rébarbatif, et fondamentalement, si vous avez déjà lu les fiches sur le site, vous en avez là un résumé.
Reste que ça peut être intéressant de les avoir sous la main.

Partie 2

  • Aroma Zone le démystificateur de l’aromathérapie ? J’ai trouvé ça un peu… trop.Cela dit, il est intéressant d’avoir un « mot » d’Aude Maillard, plutôt que d’Az à un endroit de ce livre.
  • Des recommandations, à nouveau un bon point.

Peau cuir chevelu et ongle : introduction, retour sur les précautions.
On est sur un classement de recettes d’aromathérapie, par maux, en ordre alphabétique.
Pour moi, les dosages sont trop importants, mais comme je l’ai dit, les écoles se contredisent sur ce point.
On a évidemment des «  tonnes » d’HE différentes, mais comme il s’agit aussi de vendre...
Il est évident que certaines synergies fonctionneront mieux que d’autres cela étant...

  • Intérêt : une petite introduction/explication à chaque recette.


Les chapitres se déroulent ainsi : intro, recettes avec explications.
Les recettes d’aromathérapie sont intéressantes, et je trouve que cette partie est plutôt complète dans l’énumération des maux.
Les seuls reproches que je pourrais faire sont sensiblement les mêmes que précédemment :
  • « Accumulation » d’HE : vous avez intérêt à en avoir. 
  • La réalisation en gélules, pas toujours évidente.
  • Les dosages plutôt importants.



Partie 3 

  • Autant on a des précautions pour l’utilisation des HE, autant aucun point de « BPF » pour les recettes beauté.
  • On a des recettes simples, avec évidemment des tas d’ingrédients ;)
  • Jamais de conservateur

Remarques : je préfère pour ma part ajouter un conservateur a un biphasé, même si conservation d’un mois au frigo.
(Idem pour tout ce qui contient une phase aqueuse)
On part du principe que l’utilisation d’une hydrolat = avec un conservateur sera suffisante, mais ce n’est pas toujours le cas ; tout comme la qualité de l’hydrolat est à prendre en compte.

  • Pas fana de l’utilisation d’HE dans des soins de lèvres, car il sous entend en plus d’un absorption par la peau, une ingestion + proximité des muqueuses. Attention, donc.


Concernant les produits dents : 
1- attention parce que l’utilisation d’argile peut abîmer l’émail. 
2- cela sous entend une utilisation en cas de dentifrice 3x par jour, tous les jours, d’un produit avec une HE. 
3- Idem pour le spray haleine fraiche si vous l’utilisez comme dit, aussi souvent que nécessaire.

  • Les recettes sont en cuillères à café, à soupe. Je trouve ça dommage. Je comprends le principe par rapport au public visé, mais une cuillère c’est quand même pas ce que l’on trouve de plus précis.

Après, difficile de faire comprendre aux débutants que l’on ne peut les guider sur des recettes indiquées de cette manière.

Certaines recettes me paraissent avoir des dosages quand même importants, surtout pour des recettes «  beauté et bien être »  : on sort de l’aromathérapie ! par exemple : 
  •  une recette d’huile de massage, avec 5 cuillères à soupe d’HV seulement pour 90 gouttes d’HE, dont de la menthe poivrée ;  
  • ou le baume effet baume du tigre, dont on connaît la très forte concentration, certes, qui contient pour 3 Cs de beurre, 53 gouttes d’HE – clous de girofle ; menthe poivrée et romarin à camphre –


Attention au bain aux 3 huiles régénérantes, qui contient de l’HE de citron = on vérifie toujours que les HE utilisées n’ont pas de contre indication, ne sont pas photo-sensibilisantes ou non, même lorsque cela n’est pas indiqué.

Concernant les précautions dans le cas de diffusion : attention aux animaux.
Pensez éventuellement à la diffusion passive.



En conclusion :

C’est un livre qui est intéressant, avec des points positifs, et des points qui le sont moins.

Il lui a été beaucoup reproché ses choix de police et couleur, ainsi que de format, et je dois dire que je comprends les arguments avancés.

D’un point de vue contenu on notera pour le négatif : 
- les habituelles remarques sur un dosage potentiellement trop important, débat  qui oppose les aromathérapeutes des différentes écoles ;
-  le dosage  à la cuillère par exemple
-  l’absence constante de conservateur, (mais qui peut être discuté du fait des bases en contenant souvent au préalable -même si pour moi deux précautions valent mieux qu’une quand ajout d’ingrédients-) 
- l’absence de conseil de fabrication en suivant un minimum les BPF, ce qui rend d’autant plus questionnable l’absence de produits de conservation, car risque de contamination d’autant plus important ( on me dira qu’il faut distinguer les conservateurs « tueurs » des conservateurs «  empêcheurs » - oui je viens d’inventer les termes)


Cela étant, je dois dire que c’est un achat que je ne regrette pas, d’autant plus qu’il n’est pas excessif d’un point de vue financier.
Il peut être une bonne base pour un débutant en cosmétique maison et /ou en aromathérapie, et est relativement complet dans le traitement des maux du quotidien ou non. Il peut être intéressant alors de s’y référer, en prenant évidemment toutes les précautions nécessaires.


Et vous qu'en pensez-vous ? L'avez-vous dans votre bibliothèque ? 



A bientôt 
et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : 
Vous pouvez aussi vous rendre sur l'évènement créé par Julia concernant la cagnotte et la création de la boutique ! 
Vous y trouverez des nouvelles exclusives.. 
Et la page de la boutique 



 Photos : Aroma Zone, site internet