Dioxyde de titane, dangereux ou pas ?


Le Dioxyde de Titane, "TiO2" existe à l'état naturel sous 3 formes principales, que l'on trouve dans des espèces minérales (rutile, ilménite..)

D'un point de vue "commercial", il faut absolument prendre en compte la "granulométrie".
Il s'agit de la finesse des "particules/grains" du dioxyde.
Il existe en forme micrométrique et en forme nanométrique.


Dans les deux cas, il faut noter que les particules de dioxyde sont très souvent sous forme d'agrégats.

Il existe différents procédés pour obtenir le dioxyde "fin", micrométrique,
=> procédé au sulfate, une attaque à chaud de la forme minérale ilménite par de l'acide sulfurique.
=> procédé au chlore, à partir de la carbochloration de la forme minérale rutile.

Et le dioxyde ultra fin, nanométrique : chimique, physique, mécanique.

On utilise le dioxyde de titane au grain fin depuis le début du 20ème siècle, pour ses caractéristiques opacifiantes et blanchissantes, dans l'industrie, la peinture, l'alimentation, les cosmétiques..

D'un point de vue cosmétique, le dioxyde de titane à grain très fin est souvent utilisé pour les produits solaires.
En effet, il absorbe les rayons ultra violet.
Le dioxyde de titane de forme micrométrique est considéré comme peu réactif.

Quels risques ?

Après inhalation, l'accumulation dans les poumons est différente selon la taille des particules.

Des tests d'absorption cutanée, réalisés sur des porcs avec des applications 4 fois par jour, 5 jours par semaine pendant 22 jours n'ont pas donné des résultats significatifs même s'ils ne permettent pas de conclure à une absence d'absorption cutanée. Les tests réalisés sur des volontaires montrent que le dioxyde de titane ne dépasse pas le stratum corneum : couches superficielles de l'épiderme.

Le dioxyde de titane rentre dans l'organisme essentiellement par voie orale ou nasale.

Dans le cas de la voie inhalatoire, les ganglions lymphatiques sont à surveiller, tandis que pour la voie orale, il s'agit du foie, des poumons, des reins, de la rate.
Néanmoins il s'agit de fortes expositions : tests élevés, milieux professionnels.

L'AFSSAPS a été saisie par la DGS dans le cas des nanoparticules.

Leurs principales conclusions sont les suivantes :
=>"la pénétration cutanée du TiO2 et du ZnO sous forme nanoparticulaire, semble limitée aux couches supérieures de la peau saine. Sur peau lésée, il n’est pas possible de conclure sur l’absence de pénétration cutanée bien qu’aucune étude ne montre le contraire non plus."

=>"Les résultats des études de génotoxicité issues de la littérature scientifique sur les nanoparticules de TiO2 et de ZnO sont contradictoires. Il est difficile de les retenir stricto sensu pour l’évaluation du risque des NPs utilisées dans les produits cosmétiques car elles comportent en majorité des études avec des NPs non enrobées et/ou non dopées alors que les nanoparticules de TiO2 et de ZnO utilisées dans les produits cosmétiques le sont généralement, ce qui pourrait influer sur les résultats de la génotoxicité. En effet, des études récentes menées selon les exigences réglementaires actuelles avec des NPs enrobées montrent une absence du potentiel génotoxique. "

=> "les données de toxicité chronique et de cancérogenèse restent à ce jour limitées. Néanmoins, des études réalisées par voie respiratoire montrent une toxicité pulmonaire chez le rat. Les résultats de ces dernières ne peuvent pas être extrapolables à l’homme dans les conditions d’exposition aux produits cosmétiques. En effet, elles utilisent principalement l’instillation intratrachéale comme voie d’exposition, ne reflétant ainsi pas une exposition aux produits cosmétiques, par exemple sous forme de «sprays» aérosol."

La recommandation est donc principalement de ne pas utiliser des produits cosmétiques contenant du dioxyde de titane sous forme nano sur une peau lésée, car nous manquons de données spécifiques sur ce point.
Reste que le risque principal, dans le cas des poudres nanométriques, est inhalatoire.
Il est précisé que les études sont souvent tronquées, car les produits comme le dioxyde de titane sont maintenant "enrobés" contrairement à ceux sur lesquels sont réalisées les études.
Cet enrobage, ou encapsulation permet de " grossir" les particules et donc de limiter les risques.
Elle permet aussi de stabiliser ces particules.


Des effets cancérogènes ?

Aucun effet de ce type n'a été observé par voie orale ; les tests sur les rats montrent une augmentation significative de tumeurs bénignes en cas d'inhalation de particules nanométriques.
Pourtant, le CIRC signale que des concentrations très élevées semblent pouvoir causer des cancers notamment dans le milieu professionnel où il se trouve sous forme de poussière à des concentrations très élevées.


Nos cosmétiques ?

Le règlement CE n° 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques mentionne l'obligation d'étiquetage dans le cas de l'utilisation de nanomatérieux.
Il vous suffit donc d'effectuer une vérification de la composition pour pouvoir éviter le dioxyde de titane "ultra fin".
Dans vos cosmétiques maison, vous pouvez utiliser le dioxyde de titane à grain fin, "micro" donc, sans souci, pour vos produits " solaires" ou vos bases de maquillage !

Si vous utilisez du dioxyde de titane, stockez le à l'abri de l'humidité.
Protégez-vous lors de l'utilisation, car cela reste un produit pulvérulent.

Et vous qu'en pensez-vous ?

N'hésitez pas à venir faire un petit tour sur la page : Lilith Cosmétiques 


Commentaires

  1. il n’ y a pas que dans les cosmétiquesou on trouve du dioxyde de titane : dans beaucoup d'aliments aussi (e171), et , sous forme de couche mince , le TiO2 connait des usages en forte croissance : les particules nanométriques de dioxyde de titane est utilisé dans le ciment, les céramiques, les peintures, enduits et vernis, les vitrages ou les revêtements plastiques. voir : La prévention des risques des nouveaux matériaux de construction : http://www.officiel-prevention.com/formation/securite-btp/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=94&dossid=524

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du complément ;) Cela dit, je passe rapidement dessus parce que c'est un blog... sur les cosmétiques ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire