samedi 30 juillet 2016

Blogging et réseaux sociaux. Est-ce que ça en vaut la chandelle ?





Hello à tous,

Vous remarquerez, aujourd'hui, un sujet qui sort de l'ordinaire.
Une réflexion matinale, disons.



Depuis que j'ai le blog, et que je suis sur les réseaux sociaux, j'ai, disons, échangé à plusieurs reprises avec des personnes que je me serais bien passée de " rencontrer".

Il faut croire que certain(e)s se sentent fortes devant un écran, et en profitent pour être irrespectueux, insultants, et menaçant.





Parfois, il s'agit de simples insultes.
En général, ça tourne autour des thèmes suivants :
=> dictateur, nazi (vu que je suis administratrice de groupe si on peut expliquer le rapport..)
=> Aigrie, frustrée
=> Conne, idiote, prétentieuse..

J'en passe.



Parfois, il s'agit de menaces par mp.

Du style
=> Je vais te foutre dans la merde.

En général, il s'agit de gens qui ne connaissent pas la loi et qui te menacent, alors qu'au final.. c'est eux qui sont en tort.
Ou menaces de violences potentielles.



Bon, celles là me font plutôt rigoler, ils connaissent pas mon conjoint.

Parfois, il s'agit de menaces publiques.

Voici un exemple :
Je me fais insulter sur un groupe. Je dis sur ma page que je me suis fait insultée. Les semaines, mois passent. Je me refais insulter par la même personne. J'en parle sur ma page. Sans jamais nommer la personne. Les deux fois, la personne en question s'est fait exclure des groupes.
Puis, cette personne vient me menacer de porter plainte sur ma page, avec des propos incohérents.

J'avoue, j'ai eu 3 potentielles réactions :

=> faire ce qu'elle veut, parce que fondamentalement, j'en ai rien à faire, et que j'ai pas le temps de m'occuper de ce genre de bêtise. (c'est à dire effacer et m'excuser - bien que je ne vois pas de quoi)
=> Lui expliquer deux trois petites choses, publiquement, en réponse à ses menaces
=> Aller à la gendarmerie.



Parce que franchement, à un moment, ça suffit.
Ce n'est pas parce que l'on est sur les réseaux sociaux, qu'on a un blog, qu'on est administratrice qu'on est là pour se faire taper dessus par toutes les personnes en manque d'agitation dans leur vie qui passent par là.



Sincèrement.
Si je fais tout ça c'est parce que : j'aime la cosmétique maison, j'aime mon blog, j'aime échanger, j'aime conseiller, j'aime aider. Je réponds toujours présente à la moindre demande, même si j'ai peu de temps.

Le temps que je passe en ce moment sur les réseaux sociaux, c'est pour me détendre.
Comme chacun d'entre vous.
De nombreuses blogueuses ou cosméteuses confirmées quittent les groupes à cause de ce genre de comportement. Et c'est dommage, car elles pourraient beaucoup leur apporter.
Je ne l'ai pas fait, parce que je suis ultra patiente, et qu'en général, tout ça me passe par dessus.
Je ne le ferai pas, parce que je refuse qu'une minorité me dicte ma conduite et m'enlève mon plaisir.

Mais sincèrement, certains devraient remettre les choses un peu en perspective.
Il s'agit d'internet, de réseaux sociaux.
Ça ne devrait pas vous rendre agressifs, vous peser, sans raison.
Bon sang, il y a des choses tellement plus importantes, et je pense que la situation actuelle devrait quand même peser dans la balance ; nous faire tous réfléchir.




lundi 25 juillet 2016

Ces prétendues bonnes idées... à oublier !


Se balader sur la toile, les réseaux sociaux, c'est parfois - souvent - tomber sur des idées qui vont sembler à certains miraculeuses, et c'est bien compréhensible, et qui sont en fait plutôt désastreuses, généralement d'une point de vue hygiène/santé/sécurité.
Le problème est qu'à vouloir tout faire, économiser, et être écolo, on a parfois tendance à ne pas prendre le chemin le plus sain, voir le plus simple.



Voici quelques exemples...
(Article amené à être complété !)



1) Les lingettes pré-parées.

Ces derniers temps, j'ai pas mal vu des recettes de lingettes, réalisé avec de l'essuie tout,  trempé dans un mélange parfois très approximatif puis mis dans un tuperware.



Là on a un gros problème de base :

=> la conservation

Majoritairement, on utilise pas de conservateur dans ces recettes, et pourtant, c'est le genre de recette qui est un appel à la bactérie, microbe, moisissure.
Je ne vous conseille même pas de le tenter avec un conservateur que vous avez en stock.
Les lingettes restent réalisées de manière particulière, et faire tremper de l'essuie tout n'en fait pas parti.
D'autant plus que l'essuie contiendrait déjà, de base, des bactéries.

=> Pas franchement écolo non ?

=> Il s'agit de lingettes " bébé" ; Sérieusement, vous faites courir moins de risque à bébé avec des produits de la cosmétique traditionnelle.

Quelle bonne idée ?
=> liniment, lingettes lavables.



2) Les "rouges à lèvres" aux fruits


Ahah, un autre truc sympa : du "jus" de fruit bien colorant, un peu d'huile végétale de coco et hop, un rouge à lèvre.

Quel problème ?
=> Le jus de fruit ne se conserve pas.
Tout simplement.
Donc de la même manière votre produit ne se conservera pas.

=> De plus ne rêvez pas, l'effet " colorant" est moindre.
L'effet " glossy" viendra de l'huile végétale de coco, et en plus ne tiendra pas.
Et vous ne pourrez pas le trimballer sauf s'il fait froid, parce que l'été, l'huile de coco sera liquide..


3) La crème solaire "SPF"





Une autre petite, et pas des moindres.

Et tiens, si on réalisait notre crème solaire ?

Et on retrouve des crèmes solaires " SPF" 20, 30 sur la toile.
Ah bon ?




=> Mais votre crème vous l'avez testé en laboratoire ?

Comment savez-vous quelle protection elle apportera ? Par un calcul savant avec vos ingrédients ?
Sachez qu'il est déjà très difficile d'obtenir un SPF élevé en cosmétique maison ; et la plupart du temps, vous finirez blanc, et pas parce que vous n'aurez pas bronzé, mais à cause de sa composition.
De plus le moindre changement d'ingrédient de dosage, modifiera votre SPF.
Donc non, votre crème n'est pas SPF.
Elle est probablement plus ou moins protectrice, mais vous pouvez n'offrir aucune garantie à celui qui la porte, ni à celui qui va la réaliser.
Si vous souhaitez quand même la réaliser, c'est évidemment votre choix ; cela étant, attention à la peau de votre enfant, elle est fragile, et son capital soleil est tout neuf, tant qu'à faire autant le préserver non ?

4)Le must du must : Les crayons gras/de couleurs en rouge à lèvres.

Si, si.
En gros : faites fondre des crayons de couleurs gras "non toxiques" (gros LOL) mettre de l'huile de coco et une autre huile végétale, coulez dans des contenants de baume à lèvres, et voilà.
Sérieusement ?
On en parle de la composition des crayons de couleur ? Pour mettre sur les lèvres ? Donc une ingestion potentielle (voir sûre) en plus ?
Faire ses cosmétiques pour réaliser ça : y'a comme un bug.
C'est une très mauvaise idée ... C'est pas parce que "c'est pour les enfants et que c'est non toxique" que c'est adapté pour du maquillage..

5) Le vinaigre de cidre sur le visage 

J'ai vu ça à plusieurs reprises : un mélange d'eau et de vinaigre de cidre, plus ou moins important.
Sauf que le vinaigre de cidre, ça a un pH.. acide.
On m'a répondu que non, le pH du vinaigre de cidre était le même que celui du pH du visage.
Alors :

=>pH visage : 5,5 environ.

=>pH vinaigre de cidre (bandelette moins rouge en vrai) => 2/3.


=> pH 1/3 vinaigre de cidre, 2/3 d'eau : => entre 3/4


(Merci à la personne qui a fait le test pour moi - je n'ai pas de vinaigre de cidre à la maison)

Même pH donc ? 

D'autant plus que cette " solution" est utilisée pour les peaux mixtes et grasses. 
Sauf que ce type de peau a besoin avant tout de DOUCEUR. 
Être agressif avec une peau acnéique si cela donnera l'impression d'un effet (type le masque miel cannelle!) n'aura pour résultat qu'une sur-production de sébum, ce que nous cherchons pourtant à éviter. 

Déséquilibrer le pH de la barrière hydrolipidique de la peau avec des produits trop acides, aura donc pour conséquence une peau plus grasse, des boutons.. 
De plus, l'idée est de rééquilibrer le pH et non pas de s'y adapter. Donc, pour une peau grasse, on reste au maximum à des produits à 5,5 surtout dans du non rincé.
Oui, on peut utiliser occasionnellement des " soins acides " aux AHA par exemple, mais on rince. 
Et on rééquilibre derrière. 


6) Le masque Miel Cannelle

J'ai adoré le scandale "Enjoy Phénix" concernant le masque miel/cannelle. Je plaisante, elle a eu la "malchance" de prendre pour toutes les autres du fait de sa notoriété. 
En fait, là où j'ai rigolé, c'est que j'ai été dans les premières, si ce n'est la première, à signaler les dangers de l'application de ce masque lorsqu'il a commencé à se diffuser sur les groupes de cosmétique maison.
Cela a amené à des prises de becs et des débats avec d'autres blogueuses le recommandant. 
Des personnes pourtant "reconnues" l'ont conseillé. (Je ne citerai pas de nom) 
Pourtant, le point est clair : la cannelle est dermocaustique - irritante - allergisante. 
Je vous rappelle mon article de mars 2015 : Cannelle or not Cannelle 



7) Le miel dans les yeux.


Si si. On met du miel dans les yeux pour l'éclaircir. Je ne vous dis pas "comment il faut faire" selon les "pros du sujet" (...), au cas ou vous soyez pris de folie. Mais non, vraiment, on évite.  Déjà, éclaircir les yeux avec du miel sérieusement ? Ensuite, vous prenez de gros gros risques et pouvez vous provoquer des infections et des lésions irréversibles  de la cornée.


8) Le masque anti-points noirs à la colle.


Le principe est simple : on met du charbon végétal c'est bien, ça permet de voir si on a enlevé les points noirs, on mélange avec de la colle et bam on applique. Dois-je préciser que la colle et la peau, ça fait pas vraiment bon ménage ? (Ni pour vos poumons d'ailleurs, puisque vous allez inhaler la colle). Bref, à minima, démangeaisons, irritations, rougeurs.


9) Utiliser son urine

Ah, c'est naturel. Mais, bon outre le fait que pour ma part je trouve ça un peu, heu immonde, c'est un concept légèrement aberrant. Voici pourquoi : 
L'urine c'est de l'eau et des "déchets".
On trouve en gros 95% d'eau, des déchets organiques type urée, et des minéraux, des toxines. Mais aussi potentiellement des produits "toxiques" que vous éliminez, comme les médicaments.
Alors, oui, pratique ancestrale mais dans les faits, aujourd'hui, l'urine est trop faiblement dosée dans ce qui pourrait avoir un apport positif pour votre peau pour être intéressante. C'est bon, vous pouvez arrêter ;) 
Prenez une bonne crème hydratante et mettez-y de l'urée, ce sera mieux ! 


Quant à éclaircir ses cheveux parce que "l'ammoniaque des urines le permet".. Bon petit point : si votre urine sent fort l'ammoniaque, allez chez le médecin. 
Ensuite, l'ammoniaque est une molécule qui est transformée dans le foie en urée, et qui est éliminée ensuite dans les urines. Donc, dans vos urines, il n'est plus sensé être présent tel quel. Au passage, il s'agit de l'ammoniaque NH3, en fait " ammoniac" qui est très toxique, et sous forme de gaz. Bon, bref, tout ça pour dire : laissez tomber ! 
Et sérieusement, si ça sent fort quand vous allez au pipi room, consultez. 

10) Le citron pur sur la peau


Alors j'avoue, je connaissais le citron pur sur les dents, mais sur la peau du visage.. 
Oui, il est possible d'utiliser le jus de citron mais jamais pur ! 
Le citron est très acide, il faut le diluer ++ avant de l'utiliser sur le visage et on rince après. 
Sinon, on agresse la peau, ce qui peut donner : boutons, rougeurs, irritations, plaques. 
En plus, en plein été, du jus de citron sur votre visage va avoir un effet... à minima tâchant, voir "brûlant". 
N'oublions pas que le citron est photosensibilisant et que l'on peut se retrouver avec de graves brûlures. 

11) La cannelle pour des lèvres pulpeuses. 
 

Parce que l'on aime les lèvres pulpeuses, on y met de la cannelle en poudre, voir de l'huile essentielle de cannelle ( souvent sur une base vaseline par ailleurs - voir pas de base du tout!) et hop là, on applique et ça gonfle. 
Alors, je vous le refais : de l'huile essentielle  de cannelle  (souvent de Chine, obviously) sur les lèvres, vous avez craqué ou quoi ?
Bon, ce qui est cool c'est que ça existe aussi avec la menthe poivrée, tant qu'à faire. Ah, et le piment. Et le Camphre... 

Là, petit point : On évite autant que faire se peut le contact avec les muqueuses pour les HE et... Lèvres => bouche => intérieur de la bouche => muqueuses (si si..) 
Et la peau des lèvres est ultra fine. 
La cannelle comme la menthe poivrée sont dermocaustiques. (J'parle pas du piment, hein.)

En fait, en réaction à l'application, on a une légère inflammation des lèvres, et une augmentation du flux sanguin, donc un gonflement. Et des picotements. Voir des brûlures. Des réactions allergiques sympathiques. 

Bref, gardez vos jolies lèvres naturelles ! 





Alors, vous en dites quoi ? Vous avez des exemples ? 






A bientôt et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques

Charlie

dimanche 17 juillet 2016

J'ai attrapé, un coup de soleil.. un coup..





D'amour, un coup d'je t'aime, j'sais pas comment, faut que j'me rappelle..
Oups, pardon, je m'égare.
Bon le coup de soleil, je peux vous dire comment vous l'avez pris..
Probablement une protection insuffisante ou une exposition à des heures déconseillées..




A quoi est dû mon coup de soleil ? 

Les coups de soleil sont dus aux UVB. 
A dose "normale", les UVB stimulent la production de mélanine (les UVA l'activent) et donc le brunissement de la peau, et "crée" contrairement aux UVA un bronzage "long". 
Les UVB vont provoquer l'épaississement des couches superficielles de la peau, tandis que les UVA lui fait perdre son élasticité ce qui entrainera des " rides ". 
Les deux peuvent entrainer des cancers cutanés, mais les UVB passent "d'abord" par les coups de soleil ! 
Attention, ce n'est pas parce que vous avez des coups de soleil que vous aurez un cancer, mais ceux-ci en augmentent la probabilité. Sachez cependant qu'à long terme, les UV provoquent un certain nombre de dégénérescences dermo-cellulaires. Ils auraient aussi des conséquences négatives sur notre système immunitaire. 


C'est quoi, les UV ? 


Les "UV" sont des " Ultraviolet radiation" classifiés donc, entre les UVA (315-400nm) UVB (280-315) et UVC  (100-280nm), c'est à dire selon leur longueur d'ondes. (Plus elle est élevée plus elle est importante)

Il s'agit de rayonnements électromagnétiques. La source principale pour nous, "gens du commun" est le soleil, et la destruction de la couche d'ozone, en augmente les effets.
Ils n'ont rien à voir avec la "chaleur", qui vient elle des "infra-rouges". 
Sachez que les UV traversent les nuages, et sont présents pendant toutes les périodes de l'année. 
De plus ils se réfléchissent sur l'eau, la neige.. Attention donc même en hiver ! 




Les Conséquences d'un coup de soleil 


Lorsque vous prenez un coup de soleil, la plupart des cellules de couches superficielles de la peau sont tuées ou endommagées. 
Un coup de soleil peut être une " simple " rougeur, souvent appelé érythème, qui disparait en quelques jours et est particulièrement douloureux les premières 24h ( mais à effet en général non immédiat). 
Il peut avoir comme conséquence de véritables brûlures, cloques..
La peau finit par peler, et par laisser apparaitre une "peau toute neuve" et plus fragile. 

Il faut donc penser à se protéger, mais quand c'est trop tard il faut surtout.. agir ! 



Je fais quoi du coup ? 


Nettoyez votre peau à l'eau fraiche, pour enlever toute trace de sable, par exemple.
De plus, la rafraichir vous soulagera.
Traitez votre coup de soleil pour ce qu'il est : une brûlure.

Vous pouvez additionner à l'eau fraiche tout ce qui vous semble vous aider (pour adoucir, hydrater).
Sur votre peau propre et bien séchée (mais délicatement) appliquez de quoi hydrater.


Plusieurs produits peuvent soulager :

- Le gel d'Aloe Vera : appliquez-le en couches répétitives. 
- Les huiles végétales : Macérâts de Millepertuis ou de Calendula, Beurre de Karité, Huiles végétales de Calophylle, d'Argan, de Rose Musquée.
Vous pouvez mélanger une huile végétale et votre Aloe vera. 
- Des huiles essentielles, attention cependant au dosage et à bien les diluer dans une huile végétale : Camomille et Lavande. 

Vous pouvez réaliser une sorte de chantilly, avec du beurre de Karité, une Huile Végétale réparatrice, de la Glycérine, de l'Aloe Vera, une huile essentielle et un conservateur. 
L'avantage est que ce produit se gardera un certain temps, et sera bon pour tous les petits bobos. 

Par exemple la recette suivante : 

Beurre de karité : 50%
Huile végétale de Rose Musquée : 25%
Aloe vera : 15%
Glycérine : 8%
Huile essentielle de lavande officinale :1,4%
Conservateur type cosgard : 0,6% (plus n'est pas nécessaire pour ce type de recette- à adapter en fonction du conservateur et selon si votre aloé possède ou non un conservateur)

Battez votre phase huileuse et ajoutez progressivement le reste de vos ingrédients sans cesser de battre.

Appliquez !

Alors, ça va mieux ?

Allons profitons.. mais n'oublions pas de nous protéger !

là, c'est plus les infrarouges ! 



A bientôt, et n'hésitez pas à me retrouver sur ma page facebook : Lilith Cosmétiques.

Vous pouvez compléter la lecture de cet article par d'autres concernant la peau et le soleil en cliquant sur le tag été du blog !
Par exemple, l'article : Le Soleil et ma peau






Sources :
IPCS, rapport sur les radiations ultraviolettes. 
OMS 
AMELI 
Planète santé.ch

mardi 12 juillet 2016

Le Soleil et ma peau.


Voici donc une partie purement théorique sur les effets du soleil sur la peau, afin de bien comprendre de quoi il s'agit !




La Base 

Le Soleil produit un rayonnement, formé de radiations électromagnétiques, c'est à dire qu'elles se propagent sous la forme d'onde caractérisée.
Il s'agit du "Spectre solaire".
On divise celui-ci selon la longueur d'onde des différentes radiations.

A retenir : Plus la longueur d'onde est courte, plus elle est " dangereuse".


Les Rayonnements ultraviolets 

Les UVC ont une longueur d'onde entre 200 et 280 nm ; ils sont stoppés par la couche d'ozone.
Les UVB ont une longueur d'onde entre 280 et 315/320 nm
Les UVA ont une longueur d'onde entre 315/320 et 400 nm.

 =>  nm correspond à nanomètre.

L'homme n'est communément soumis qu'aux longueurs d'ondes suivantes : UVB, UVA, Infrarouges et "visibles" (le rayonnement visible a pour résultat la lumière du jour).

La peau est soumise constamment à ces radiations.
Plus les longueurs d'onde sont grande, plus la pénétration dans la peau est importante :

=> Les UVB vont pénétrer à environ 10% du derme, les UVA à 20%.
=> La couche cornée absorbe 70% des UVB
=> Les Infrarouges pénètrent l'hypoderme

( Rappel des couches de la peau => Epiderme dont couche cornée, derme, hypoderme)



Des facteurs à prendre en compte quant à l'exposition


L'altitude
La hauteur du soleil
Le sol




Effet des Infrarouges sur ma peau 

Les infrarouges sont responsables de la sensation de chaleur.
Cela entrainant une vasodilatation thermique, et la mise en route du mécanisme de thermorégulation les IR peuvent entrainer  des rougeurs de chaleur ( pas des coups de soleil, donc) et de la sueur.




Effets des UVA sur ma peau 

Un "faux" bronzage temporaire. Votre peau après exposition est hâlée, mais ce hâle disparait au bout de quelques heures. Il s'agit d'un effet des UVA.
Les UVA sont aussi responsables du vieillissement cutané, mais aussi de soucis de photosensibilisation.
Les UVA sont aussi responsable de cancers cutanés.


Effets des UVB sur ma peau 

Les UVB nous permettent de synthétiser la vitamine D ; pour cela, une dizaine de minutes par jour d'exposition sont suffisantes.
Les coups de soleil sont aussi dus aux UVB.
Il y a plusieurs intensités de coups de soleil, dépendantes de la dose d'UV reçue ; selon le temps d'exposition, mais aussi et surtout le moment d'exposition.
Cette " brulure" est une réaction inflammatoire. Les dégâts au niveau des cellules de l'épiderme sont importants. Visuellement nous avons donc cet érythème, qui apparait entre 3 et 5 heures après le début de l'exposition responsable.
L'épaississement de l'épiderme afin de protéger des UV, est du aux UVB.
Le bronzage durable est lui aussi du à ces UV : la synthèse des mélanines est accélérée ; il 'agit d'un mécanisme d'autodéfense de l'organisme. Sachez qu'il reste cependant insuffisant face aux effets du soleil.
Les UVB sont aussi responsables de soucis de photosensibilisation et de cancers cutanés.


Les autres effets biologiques 

De nombreux soucis dermatologiques sont aggravés par le soleil :

- Acné et rosacée
- Herpès
- Lentigos et Melasma ( tâches de pigmentation)


Ce fameux capital soleil 

Plusieurs points à retenir concernant celui-ci :
Nous ne sommes pas tous égaux.
Votre capital est en grande partie "usé" avant 20 ans.
Chaque exposition au soleil, même sans parler de "bronzette-carpette-àpoilsurlaplage" vous le rogne un petit peu.
C'est votre patrimoine génétique qui va déterminer votre capital soleil, qui est en général "calculé" en rapport avec votre mélano type.
Cela reste néanmoins imprécis ; ne vous dites pas " Chouette, j'ai un capital du tonnerre, je fais ce que je veux ".

On utilise en général ce tableau pour avoir une idée de la réaction de notre peau au soleil.



 Voilà pour ce petit point "solaire" de "biologie de la peau"
J'espère que vous en savez un peu plus sur les rayons infrarouges et ultraviolets qui agissent sur notre peau !
Passez un bel été !
A bientôt, et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques



samedi 9 juillet 2016

Retrouvez vos articles préférés : articles en un clic !


Vous trouverez ici les liens de différents articles, triés par thématique.
En espérant que ça vous aidera à y voir plus clair dans le blog, en attendant la mise en place d'un menu déroulant.


Aromathérapie 

Précautions et généralités
Les huiles essentielles et la femme enceinte

Animaux 

Dangers de l'été sur nos animaux
Des cosmétiques pour nos animaux ? 


Bien être et médecines alternatives 

Ménopause
Aromathérapie Olfactive
Le Yoga
L'Ayurveda
Mes solutions contre la fatigue
Litothérapie
Le Reiki Traditionnel 
Mes règles et moi 


Cosmétiques 

Et si on s'essayait au déodorant maison 
Cold Crème pour peaux très sèches 
Base Lavante à tout faire 
Baume nez abîmé
Lait démaquillant 
Gelée nettoyante et gommante aux pépins de fraise.
Masque Visage purifiant et Apaisant
Gamme minceur Hot Lime Pin Up Girl 
Crème ADT :  Acné Destruction Totale
Tout en 1 pour la douche : Super Mâle 
2 en 1 pour les pressés : crème corps et cheveux
Crème Fouettée Gommante pour la douche
Baume à lèvres Aie aie
Lotion purifiante
Sérum peaux acnéiques 
Crème visage hydratation intense
Gommage moussant pour la douche
Mousse de savon ultra simple 
Baume amincissant et anti cellulite 
Le baume à tout faire 

=> Cheveux 
2 en 1 pour les pressés : crème corps et cheveux
Après shampoing Gainant et Lissant
Après Shampoing Cheveux Normaux 
Mon Shamp' presque parfait
Spray Cheveux sans rinçage
Soin Total Repair
Gel pointes sèches et abîmées
Masque cheveux : parce que c'est l'hiver 


 Été et Soleil 

Histoire des Cosmétiques

Histoire des cosmétiques, Episode 1
Histoire des cosmétiques, Episode 2 : Matières colorantes de l'Egypte Ancienne
Histoire des cosmétiques, Episode 3 : La toilette dans l'Egypte Ancienne
Histoire des cosmétiques, Episode 4 : Matières colorantes de l'Antiquité Romaine

Hiver


Idées cadeaux : Bio-Ecolo-Ethique-Fun 


Idées cadeaux pour lui 
Idées cadeaux pour vos enfants 
Idées cadeaux pour... moi ! 

Loi, Règlementation, Installation 



Théorie

=> Controverses 

Les allergènes étiquetables que sont-ils ?
Les CMR
Le dioxyde de Titane, dangereux ou non ?
Les perturbateurs endocriniens dans mes cosmétiques
Les Phtalates, danger ou pas ?
Le Cas des Micas
La vérité sur les silicones

=> Thèmes

La peau et ses soins #1
Prendre soin de ses sein
Cellulite c'est sans regret..
Quand le bidou s'arrondit
Prendre soin de mes ongles
Et mon Tatoo
Satanés moustiques, je fais quoi ?
Oh mon dieu, j'ai des vergetures
SOS Jambes lourdes 
Mes poils, ces gêneurs 

=> Ingrédients 

Conservateurs #1 : Généralités
Conservateurs #2 : Les conservateurs de la cosmétique traditionnelle
Conservateurs #3 : Les différents conservateurs de la cosmétique maison
Conservateurs #4 : Cosmétique bio et huiles essentielles
Conservateurs #5 : Au final, lequel choisir ?

Les tensioactifs, ce qu'il faut savoir


La Spiruline
Du Miel et des Abeilles
L'huile végétale de Jojoba
L'urée
Le Beurre de Cacao
Le Shikakai
Tea Tree
Aloe Vera
La Gomme Xanthane
Le Beurre de Karité


Trucs et Astuces
Réaliser une niche protectrice pour chat 

mercredi 6 juillet 2016

Plage party. Et ma peau ?





Cette année, la plage... je l'observerai au mieux, sur vos photos !
Tiens, c'est une idée..  envoyez moi donc des cartes postales ;)
Non, il est évident qu'avec l'ouverture de la boutique.. je vais pas aller lézarder à l'autre bout de la France.
Je vous envie, chanceuses et chanceux.



Cela dit, ce n'est pas pour ça que je ne pense pas à vous.

Du coup, je me suis dit.. Tiens, cette peau, on en fait quoi quand on passe la journée à la plage, qu'on fasse la crêpe, qu'on se baigne ou qu'on galope ? 
Et comment protéger au mieux nos petits gnomes ?




Je suis partie cette année sur toute une série d'articles sur le soleil et notre peau. 
Certains points vont vous sembler répétitifs si vous les lisez tous. Mais pensons à ceux qui n'en liront qu'un seul, et puis, je me dis..
Mieux vaut trop que pas assez.

Donc, un petit point "solaire" pour commencer. 


Notre soleil, cette étoile.. 






De type " naine jaune " notre étoile solitaire émet un des particules type protons, électrons, ions.. 
Il nous envoie aussi des ultraviolets, des infrarouges et la lumière visible. Après " blocage" par les nuages, l'atmosphère et la surface terrestre, 50% nous "parviennent".




*La lumière visible permet à l'homme de distinguer les couleurs par exemple, mais surtout la photosynthèse.
*Les ultraviolets sont invisibles, et ne diffusent pas de chaleur. 
On distingue 3 catégories : les UVA, les UVB et les UVC.
* Les rayons infrarouges invisibles aussi, transportent eux la chaleur.

Notre peau est directement concernée par les UV, qui sont responsables du bronzage, des coups de soleil et des... cancers.


Les UV, ces petits traitres 


Et oui, car ce n'est pas parce qu'il fait pas trop beau, ou que ce n'est pas le plein été, qu'ils ne sont pas présents.
En plus, ils sont réfléchis par l'eau, la neige, le sable...

Vous allez me dire, en même temps, quand on va à la plage, on sait bien qu'on s'y expose.
Ce n'est pas faux.


Plage party ! 


Il est 12h, hop, on mange. 14h, on sieste..
16h est passé ( si si, 16h)..
C'est l'été, on profite. Allons à la plage. Hop, en famille, entre amis, on installe nos serviettes, on enlève le paréo, et on file dans l'eau. Ou pas.
Tiens on a pas oublié quelques étapes ? 




* Et si on mettait un parasol ? 
Comment ça, c'est pas drôle le parasol ? Prenez-en donc un multicolore. En plus il aura l'avantage de vous permettre de repérer votre serviette après la baignade.





* Et si on mettait de la crème solaire ? 
Non, pas du monoï. Non, promis, ça ne protège pas, pas du tout. 
Choisissez une crème solaire au SPF en accord avec votre peau. 
Le SPF c'est le "Sun Protection Factor". Plus il est important, plus l'indice de protection est élevé. 
Il est calculé grâce à des tests en laboratoire et des volontaires.
Sachez qu'il y aura de grosses différences entre un indice de 8 et de 30. Après ça, la différence est minime, comparativement. 
Sachez que les tests réalisés pour mettre au point ces SPF ne sont pas vraiment en conditions réelles. 
C'est plus comme si on utilisait l'équivalent d'une bonne grosse couche de crème. Bref, soyez tout blanc, restez tout blanc. 
D'où l'importance de renouveler régulièrement l'application. Idéalement toutes les heures, avant et après chaque baignade, même si la crème vous dit le contraire. 
Surtout que la surface de l'eau et les gouttelettes qui vont rester sur votre corps vont réfléchir les UV, et hop, le risque sera plus grand. 

* Ok, on adore se faire sécher par le soleil, mais hop, on relit la phrase du dessus, et on se sèche avec notre jolie serviette.

Et les petits loups alors ? 


La peau de vos jeunes enfants est plus fragile et il est très important de préserver leur " capital soleil".

* On ne va pas exposer un bébé. Ça semble évident ? Certes, mais précisons. 
* On ne va pas à la plage entre 12h et 16h. ( J'insiste, important pour nous adultes, mais pour eux, encore plus !)




* On applique une crème solaire au SPF élevé. Même précautions que pour nous.
* On met chapeau/casquette et lunettes de soleil.
* On laisse à minima un tee-shirt, même pendant la baignade.


* Tiens on fait aussi attention aux dangers de la plage autre que le soleil : 
- les déchets dans le sable 
- la baignade (noyade, désorientation, pertes) 
- surveillance constante 


Bon, et puis... profitez aussi hein ! 


A bientôt, et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques