Ces prétendues bonnes idées... à oublier !


Se balader sur la toile, les réseaux sociaux, c'est parfois - souvent - tomber sur des idées qui vont sembler à certains miraculeuses, et c'est bien compréhensible, et qui sont en fait plutôt désastreuses, généralement d'une point de vue hygiène/santé/sécurité.
Le problème est qu'à vouloir tout faire, économiser, et être écolo, on a parfois tendance à ne pas prendre le chemin le plus sain, voir le plus simple.



Voici quelques exemples...
(Article amené à être complété !)



1) Les lingettes pré-parées.

Ces derniers temps, j'ai pas mal vu des recettes de lingettes, réalisé avec de l'essuie tout,  trempé dans un mélange parfois très approximatif puis mis dans un tuperware.



Là on a un gros problème de base :

=> la conservation

Majoritairement, on utilise pas de conservateur dans ces recettes, et pourtant, c'est le genre de recette qui est un appel à la bactérie, microbe, moisissure.
Je ne vous conseille même pas de le tenter avec un conservateur que vous avez en stock.
Les lingettes restent réalisées de manière particulière, et faire tremper de l'essuie tout n'en fait pas parti.
D'autant plus que l'essuie contiendrait déjà, de base, des bactéries.

=> Pas franchement écolo non ?

=> Il s'agit de lingettes " bébé" ; Sérieusement, vous faites courir moins de risque à bébé avec des produits de la cosmétique traditionnelle.

Quelle bonne idée ?
=> liniment, lingettes lavables.



2) Les "rouges à lèvres" aux fruits


Ahah, un autre truc sympa : du "jus" de fruit bien colorant, un peu d'huile végétale de coco et hop, un rouge à lèvre.

Quel problème ?
=> Le jus de fruit ne se conserve pas.
Tout simplement.
Donc de la même manière votre produit ne se conservera pas.

=> De plus ne rêvez pas, l'effet " colorant" est moindre.
L'effet " glossy" viendra de l'huile végétale de coco, et en plus ne tiendra pas.
Et vous ne pourrez pas le trimballer sauf s'il fait froid, parce que l'été, l'huile de coco sera liquide..


3) La crème solaire "SPF"


Une autre petite, et pas des moindres.
Et tiens, si on réalisait notre crème solaire ?
Et on retrouve des crèmes solaires " SPF" 20, 30 sur la toile.
Ah bon ?

=> Mais votre crème vous l'avez testé en laboratoire ?
Comment savez-vous quelle protection elle apportera ?
Par un calcul savant avec vos ingrédients ?
Sachez qu'il est déjà très difficile d'obtenir un SPF élevé en cosmétique maison ; et la plupart du temps, vous finirez blanc, et pas parce que vous n'aurez pas bronzé, mais à cause de sa composition.
De plus le moindre changement d'ingrédient de dosage, modifiera votre SPF.
Donc non, votre crème n'est pas SPF.
Elle est probablement plus ou moins protectrice, mais vous pouvez n'offrir aucune garantie à celui qui la porte, ni à celui qui va la réaliser.
Si vous souhaitez quand même la réaliser, c'est évidemment votre choix ; cela étant, attention à la peau de votre enfant, elle est fragile, et son capital soleil est tout neuf, tant qu'à faire autant le préserver non ?

4)Le must du must : Les crayons gras/de couleurs en rouge à lèvres.

Si, si.
En gros : faites fondre des crayons de couleurs gras "non toxiques" (gros LOL) mettre de l'huile de coco et une autre huile végétale, coulez dans des contenants de baume à lèvres, et voilà.
Sérieusement ?
On en parle de la composition des crayons de couleur ? Pour mettre sur les lèvres ? Donc une ingestion potentielle (voir sûre) en plus ?
Faire ses cosmétiques pour réaliser ça : y'a comme un bug.
C'est une très mauvaise idée ... C'est pas parce que "c'est pour les enfants et que c'est non toxique" que c'est adapté pour du maquillage..

5) Le vinaigre de cidre sur le visage 

J'ai vu ça à plusieurs reprises : un mélange d'eau et de vinaigre de cidre, plus ou moins important.
Sauf que le vinaigre de cidre, ça a un pH.. acide.
On m'a répondu que non, le pH du vinaigre de cidre était le même que celui du pH du visage.
Alors :

=>pH visage : 5,5 environ.

=>pH vinaigre de cidre (bandelette moins rouge en vrai) => 2/3.


=> pH 1/3 vinaigre de cidre, 2/3 d'eau : => entre 3/4


(Merci à la personne qui a fait le test pour moi - je n'ai pas de vinaigre de cidre à la maison)

Même pH donc ? 

D'autant plus que cette " solution" est utilisée pour les peaux mixtes et grasses. 
Sauf que ce type de peau a besoin avant tout de DOUCEUR. 
Être agressif avec une peau acnéique si cela donnera l'impression d'un effet (type le masque miel cannelle!) n'aura pour résultat qu'une sur-production de sébum, ce que nous cherchons pourtant à éviter. 

Déséquilibrer le pH de la barrière hydrolipidique de la peau avec des produits trop acides, aura donc pour conséquence une peau plus grasse, des boutons.. 
De plus, l'idée est de rééquilibrer le pH et non pas de s'y adapter. Donc, pour une peau grasse, on reste au maximum à des produits à 5,5 surtout dans du non rincé.
Oui, on peut utiliser occasionnellement des " soins acides " aux AHA par exemple, mais on rince. 
Et on rééquilibre derrière. 


6) Le masque Miel Cannelle

J'ai adoré le scandale "Enjoy Phénix" concernant le masque miel/cannelle. Je plaisante, elle a eu la "malchance" de prendre pour toutes les autres du fait de sa notoriété. 
En fait, là où j'ai rigolé, c'est que j'ai été dans les premières, si ce n'est la première, à signaler les dangers de l'application de ce masque lorsqu'il a commencé à se diffuser sur les groupes de cosmétique maison.
Cela a amené à des prises de becs et des débats avec d'autres blogueuses le recommandant. 
Des personnes pourtant "reconnues" l'ont conseillé. (Je ne citerai pas de nom) 
Pourtant, le point est clair : la cannelle est dermocaustique - irritante - allergisante. 
Je vous rappelle mon article de mars 2015 : Cannelle or not Cannelle 



7) Le miel dans les yeux.


Si si. On met du miel dans les yeux pour l'éclaircir. Je ne vous dis pas "comment il faut faire" selon les "pros du sujet" (...), au cas ou vous soyez pris de folie. Mais non, vraiment, on évite.  Déjà, éclaircir les yeux avec du miel sérieusement ? Ensuite, vous prenez de gros gros risques et pouvez vous provoquer des infections et des lésions irréversibles  de la cornée.


8) Le masque anti-points noirs à la colle.

Le principe est simple : on met du charbon végétal c'est bien, ça permet de voir si on a enlevé les points noirs, on mélange avec de la colle et bam on applique. Dois-je préciser que la colle et la peau, ça fait pas vraiment bon ménage ? (Ni pour vos poumons d'ailleurs, puisque vous allez inhaler la colle). Bref, à minima, démangeaisons, irritations, rougeurs.

9) Utiliser son urine

Ah, c'est naturel. Mais, bon outre le fait que pour ma part je trouve ça un peu, heu immonde, c'est un concept légèrement aberrant. Voici pourquoi : 
L'urine c'est de l'eau et des "déchets".
On trouve en gros 95% d'eau, des déchets organiques type urée, et des minéraux, des toxines. Mais aussi potentiellement des produits "toxiques" que vous éliminez, comme les médicaments.
Alors, oui, pratique ancestrale mais dans les faits, aujourd'hui, l'urine est trop faiblement dosée dans ce qui pourrait avoir un apport positif pour votre peau pour être intéressante. C'est bon, vous pouvez arrêter ;) 
Prenez une bonne crème hydratante et mettez-y de l'urée, ce sera mieux ! 


Quant à éclaircir ses cheveux parce que "l'ammoniaque des urines le permet".. Bon petit point : si votre urine sent fort l'ammoniaque, allez chez le médecin. 
Ensuite, l'ammoniaque est une molécule qui est transformée dans le foie en urée, et qui est éliminée ensuite dans les urines. Donc, dans vos urines, il n'est plus sensé être présent tel quel. Au passage, il s'agit de l'ammoniaque NH3, en fait " ammoniac" qui est très toxique, et sous forme de gaz. Bon, bref, tout ça pour dire : laissez tomber ! 
Et sérieusement, si ça sent fort quand vous allez au pipi room, consultez. 

10) Le citron pur sur la peau



Alors j'avoue, je connaissais le citron pur sur les dents, mais sur la peau du visage.. 
Oui, il est possible d'utiliser le jus de citron mais jamais pur ! 
Le citron est très acide, il faut le diluer ++ avant de l'utiliser sur le visage et on rince après. 
Sinon, on agresse la peau, ce qui peut donner : boutons, rougeurs, irritations, plaques. 
En plus, en plein été, du jus de citron sur votre visage va avoir un effet... à minima tâchant, voir "brûlant". 
N'oublions pas que le citron est photosensibilisant et que l'on peut se retrouver avec de graves brûlures. 

11) La cannelle pour des lèvres pulpeuses. 


Parce que l'on aime les lèvres pulpeuses, on y met de la cannelle en poudre, voir de l'huile essentielle de cannelle ( souvent sur une base vaseline par ailleurs - voir pas de base du tout!) et hop là, on applique et ça gonfle. 
Alors, je vous le refais : de l'huile essentielle  de cannelle  (souvent de Chine, obviously) sur les lèvres, vous avez craqué ou quoi ?
Bon, ce qui est cool c'est que ça existe aussi avec la menthe poivrée, tant qu'à faire. Ah, et le piment. Et le Camphre... 

Là, petit point : On évite autant que faire se peut le contact avec les muqueuses pour les HE et... Lèvres => bouche => intérieur de la bouche => muqueuses (si si..) 
Et la peau des lèvres est ultra fine. 
La cannelle comme la menthe poivrée sont dermocaustiques. (J'parle pas du piment, hein.)

En fait, en réaction à l'application, on a une légère inflammation des lèvres, et une augmentation du flux sanguin, donc un gonflement. Et des picotements. Voir des brûlures. Des réactions allergiques sympathiques. 

Bref, gardez vos jolies lèvres naturelles ! 

12) Le fil dentaire pour les points noirs.

Ouep.
Nouvelle astuce d'une blogueuse beauté : le fil dentaire pour les points noirs. Je vous laisse imaginer le principe. 
Du coup, on enlève quelques points noirs, oui oui. 
On abîme et on agresse aussi bien la peau, qui de toute façon en réaction va produire plus de sébum, et bam... comédons bonjour ! 

13) Le wasabi sur vos boutons.

Le wasabi a une super composition qui fait qu'il est parfois utilisé dans les cosmétiques, majoritairement dans des produits contre l'acné. Le truc, c'est que dans les cosmétiques il est utilisé à dosages minimes, maitrisés, vérifiés dermatologiquement. 
S'en étaler sur les boutons est certes efficace, mais franchement risqué avec des conséquences pouvant aller de la démangeaison à la brûlure...

14) On continue avec le wasabi 

Décidement, il est à la mode, celui-ci !
Autre utilisation : rendre les lèvres pulpeuses. 
Forcément : le wasabi fonctionne grosso modo comme la cannelle dont on a déjà parlé : il irrite les
lèvres qui en réaction vont gonfler.


Bref, vos lèvres sont pulpeuses, mais irritées, voir desséchées à terme, sans parler du risque de réaction allergique. 
Bref, le wasabi, perso, je le garde pour aller avec mes maki. 


15) Le masque au sperme.

Bon d'accord. Je me doute que celui-là, il y a peu de chance que vous le fassiez.
Mais ça existe. 
D'ailleurs, en 2011, le magazine Paulette vous explique même comment faire... dans une publi du 1er avril. 
                                                     
 Roxane Lapassade 
Mais trève de plaisanterie, l'utilisation de ce masque par certaines est réelle. 
En gros, le sperme, aurait un effet antirides. 
Evidemment non prouvé. 
Par contre, le fait qu'il peut contenir des germes ou autres petites cochonneries, ça c'est avéré. 
Donc, l'appliquer sur votre peau... On évite ! 



16) Milk of Magnesia, le laxatif qui matifie la peau.

Le top du top aux USA : l'utilisation du laxatif Phillips Milk of Magnesia pour matifier la peau. 
On le trouve sous forme de poudre, on l'applique au pinceau, et on met son fond de teint par dessus. 
En plus il parait qu'il fait des miracles contre le sebum et donc les boutons. 
Oui bon. 
Milk of Magnesia c'est du Magnesium Hydroxyde : laxatif et anti-acide. 
C'est aussi un pH autour de 10.4
Oui oui, 10.4
En même temps, c'est logique pour contribuer à diminuer l'acidité dans l'estomac, d'avoir un pH basique (alcalin).
Pour rappel, le pH de la peau est acide, autour de 5. 

Pour faire simple sur les conséquences de l'utilisation de ce produit sur la peau, citons Danser en Petite Culotte et son article sur le pH de la peau : "Si l’acidité permet de combattre les bactéries et de garder hydratée la couche cornée, trop déséquilibrer ce pH par un pH trop alcalin va donc rendre la peau plus prône à des infections bactériennes et à la déshydratation voire la sécheresse avec la destruction partielle du film hydrolipidique."
Donc, boutons, déshydratation et problèmes en tout genre. 

17) Le dentifrice - à la menthe - sur les lèvres. 

Bon j'avoue je n'ai pas trop compris. 
L'idée est d'utiliser du dentifrice pour venir à bout des lèvres gercées. 
Il aurait des vertus hydratantes et cicatrisantes. On se tartine, bam, tout vite et on enlève. 
Paradoxalement, on l'accuse - parce que contenant du SLS - d'être responsable dans certains cas des lèvres gercées.
Zut, j'y comprends plus rien. 


18) La mousse à raser pour se démaquiller

Zut alors plus de démaquillant ? Allez chercher la mousse à raser de monsieur. 
En fait non, vu la majorité des compositions.
Aller plutôt chercher de l'huile végétale dans le placard. 


19) Le mascara à l'oeuf. 

Bon, ça suffit de mettre de l'oeuf partout !
L'oeuf, ça ne se conserve pas. Si vous l'utilisez dans un masque minute, pas de souci.
Mais pas dans un machin qu'on conserve. Oui, un machin.
Donc, le mascara à base d'oeuf et de charbon actif ou autre "colorant" noir, on oublie.
La durée de vie de l'oeuf, sortie de sa coquille se compte en JOURS.
Le GRAND max, c'est 4 jours (et encore, moi je dirais moins...), au frigo, et couvert.
Donc pas ouvert toutes les 5 minutes pour en remettre.
Et pas mélangé avec on ne sait quoi.
Bref, le mascara à l'oeuf, c'est le top... pour attraper des problèmes aux yeux.



20) L'eau oxygénée sur les dents.

Ah top.
L'idée étant de blanchir les dents, bien sur.
Vous allez m'dire, oui mais les dentistes.. Oui, mais vous êtes pas dentiste.
Et voilà les risques :
* La non prise en compte de la concentration en peroxyde.
* Irritation de la gencive
* Hypersensibilité de la pulpe dentaire
* Risque d'ingestion
Ah, et bien sur : la concentration dans les produits du commerce est souvent trop faible pour un blanchiment et en plus même quand ça marche il faut recommencer : ce n'est pas un blanchiment définitif.



21) Le coca pour les cheveux.

Comme on a pas assez bousillé notre santé en le buvant, on se dit que se serait chouette de l'utiliser pour bousiller nos cheveux.
Ouep, ça ébouriffe, parait-il. Pour certains, ça boucle.
Bref.
C'est surtout ultra chimique et plein de sucre. Et quand on voit ce que ça décape, je trouve ça assez inquiétant, pas vous ?





A suivre...



Alors, vous en dites quoi ? Vous avez des exemples ?
A bientôt et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques

Charlie