mercredi 17 août 2016

Et si on s'essayait au déodorant maison ?


Après tout ce temps, je n'ai jamais réalisé de déodorant maison..



Par manque d'intérêt, peut-être, mais aussi parce que ceux que j'utilisais me convenaient.
Cela étant, j'avais eu une demande de conseils sur ce point il y a un petit moment déjà, et je n'avais pas eu le temps d'y réfléchir.
Sincèrement, je m'en excuse.


Bref, j'ai donc profité d'un petit temps mort (comprenez je me suis forcée à me poser un peu!) pour tester une première recette.
Je me suis imposée pour celle-ci 4 points :
=> Qu'il soit vegan
=> Qu'il ne contienne pas d'huile essentielle
=> Qu'il ne contienne pas de bicarbonate de soude.
=> Qu'il ne contienne pas de pierre d'Alun



J'avais formulé une première recette, pour ensuite me rendre compte qu'il me manquait une très grosse partie des ingrédients.

J'ai donc revu avec les éléments de mon placard !

Je suis partie donc sur la réalisation d'un "beurre" avec : 
- De l'huile végétale de coco
- De l'alcool Cétylique
- De l'alcool cétéarylique et Cetearyl glucoside ( Montanov 68 de chez GM)

Théoriquement c'est : huile + Alcool Cetylique + Alcool cétéarylique.

J'ai ensuite ajouté à ce beurre :

=> Des cristaux de menthol : effet rafraichissant et masquant les odeurs. 
Attention au menthol  (Source Az)
Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 7 ans.
Interdit chez les bébés et enfants de moins de 36 mois.
 Ne pas utiliser chez les personnes épileptiques ou ayant des antécédents de convulsions.
Usage déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.
Eviter le contact avec les yeux 
Toujours se laver les mains après utilisation d’un produit à base de Menthol.
Ne pas utiliser pur sur la peau

Tester avant usage 
Réserver les doses élevées à des soins localisés, ne pas appliquer sur de larges étendues du corps.
Ne pas utiliser sur une peau lésée 

Irritation respiratoire possible 
Réaction allergique possible
Le Menthol peut interférer avec les traitements homéopathiques.

=> De l'allantoine : Adoucissant et apaisant 

=> De la calamine : A la base, j'étais partie sur du séricite, pour remplacer l'effet talc. Sauf que je n'en ai plus donc j'ai cherché. 
La calamine dans ce cas a plusieurs avantages : 
Elle est adaptée aux peaux sensibles et fragilisées, ce qui est pas mal pour les aisselles, elle est adoucissante ou antiseptique. 
Elle remplace le stéarate de magnésium dans le maquillage pour l'effet liant et opacifiant, puisque qu'il s'agit d'un mélange d'oxyde de zinc et d'oxyde ferrique. 
On utilise notamment l'oxyde de zinc pour contrer l'humidité de la peau (par exemple en cas de surpoids, ou chez les bébés : il absorbe l'humidité et forme une couche protectrice), donc, absorbant la transpiration. 
(Rassurez vous, pas de nanoparticules) 

Donc, on a l'anti-odeur et "l'absorbeur" de transpiration. 

=> Vitamine E : Antioxydant, anti-inflammatoire.

Réalisez tout d'abord le beurre : 

60% d'huile végétale 
30 % Alcool cétéarylique
10% Alcool cetylique

Pour ma part, j'ai du m'adapter :
60% huile végétale  - 15% Alcool cétylique - 15% Montanov 68

Ce beurre représentera 60% de votre recette de déodorant.

La recette : 

60% de Beurre de Coco
4% de Cristaux de Menthol 
9% de Caprylis
1% d'Allantoine
25,5% de Calamine
0,5% de vitamine E
Pendant la préparation de votre beurre, faites fondre vos cristaux de menthol dans le caprylis.
Une fois tout fondu, sortez du bain marie. 
Mélangez le beurre encore chaud, et le caprylis. 
Ajoutez ensuite l'allantoine, la calamine et la vitamine E.
Mélangez bien.
Mettez dans votre contenant.




J'ai d'abord mis en pot, pensant qu'il serait un peu trop liquide pour un stick, mais en fait non. 
Donc j'ai re-basculé en stick ( oui, j'ai refondu, oui j'ai honte, mais bon, c'est un test !) 
Prenez un stick de bonne qualité, le mien fuit. Ballot.
On applique comme un déo normal. Attendez que cela sèche avant de vous habiller, ça tache les vêtements ( ça part au lavage, mais le principe est de pas laver puisqu'on s'habille!)
Vous allez surement avoir une sensation de froid. Elle est normalement légère, et pas longue, si ça dure ou que c'est désagréable, rincez, il se peut que vous ne supportiez tout simplement pas les cristaux de menthol. 


Personnellement, je suis vraiment contente de ce déodorant, sachant que je l'ai testé dans la vie de tous les jours, mais aussi sur le chantier du labo, donc en suant un poil, hein ^^. 
Je vais réfléchir à une amélioration et peut être à faire sans les cristaux de menthol pour ceux qui ne supportent pas ce type d'ingrédients. 
Si vous le réalisez n'hésitez pas à me donner vos avis et impressions !

A bientôt ! 

Charlie 

3 commentaires:

  1. Cette recette est originale pour moi car j ai l habitude d utiliser le bicarbonate et poudre d alun ;-) mais comme j adore faire des tests, je tenterai cette recette en l adaptant légèrement à mon stock ! merci !
    Anamu

    RépondreSupprimer
  2. ah dommage, je viens de refaire le mien j'aurais bien tenté ta formule .
    j'utilise celle de pamplemousse avec ma touche perso mais la tienne est différente ;)
    au prochain coup j'en ai que 25 ml ça partira vite est ce qu'a ton avis si je le mets en pot il se prélèvera facilement a la spatule ?

    RépondreSupprimer
  3. Sympa cette recette. Question bête : le mentol n'agresse pas trop les aisselles ? Genre effet qui brûle ? Et peut-on remplacer la calamine simplement par l'oxyde de zinc ? Et le beurre de coco est-il indispensable ? C'est une question de stabilité ? (J'imagine qu'il est plus stable que l'huile de coco...) Merci Charlie :-)

    RépondreSupprimer