Et mon tatoo ?





Nouveau ou un peu moins nouveau, un tatouage nécessite une attention particulière...
Avant de parler soin, revenons cependant un peu sur celui-ci..







Le principe de "base" du tatouage est simple et pourtant sa signification est multiple.
Il s'agit d'un " dessin" appliqué sur
le corps, à l'aide d'une aiguille entre l'épiderme et le derme.






La signification peut être esthétique, spirituelle, religieuse, magique, médicale, tribale, d'appartenance...
Nous avons connaissance de tatouages très anciens attestant de la pratique à des périodes reculées.






Initialement, ils étaient réalisés avec de petits os ou d'aiguilles. Aujourd'hui la technique la plus couramment utilisée est celle du dermographe. L'encre utilisée est diverse avec des pigments issus de l'industrie chimique ; des couleurs à base de métaux, parfois de métaux lourds et donc toxiques ;  même si la législation se penche sur ce souci.




Des mesures d'hygiène importantes doivent être prise : la peau est "percée" et on y injecte un produit. Des infections peuvent donc se produire très facilement.
Les outils doivent être stérilisés, la partie de la peau tatouée désinfectée ; le tatoueur doit désinfecter tout ce qu'il ne peut stériliser et porter des gants.
Après le tatouage, la zone doit être à nouveau désinfecter puis protégée à l'aide d'une pommade cicatrisante. On applique un pansement, voir du cellophane sur la plaie.


A la maison, il vous faudra traiter votre tatouage comme une blessure : nettoyer et aider à la cicatrisation.
Et oublier toute exposition au soleil, piscine, bain d'eau de mer...

Les soins  

Pour laver votre tatouage, utilisez de l'eau et un savon doux. Un SAF ( Savon réalisé avec la technique de la saponification à froid) surgras conviendra parfaitement. Vous pouvez aussi utiliser une base lavante douce.

Appliquez ensuite une crème ou un baume.

Dans le cas de la réalisation d'un baume partez sur une base cicatrisante avec par exemple les huiles suivantes :

=> Beurre de karité
=> Huile végétale de Rose musquée
=> Huile d'Argan
=> Huile de Macadamia
=> Argousier
=> Piqui
=> Amande Douce


Réalisez un baume en ajoutant une cire.
Vous pouvez ajouter un faible pourcentage d'huile essentielle pour aider à la cicatrisation type Lavande Officinale dans un second temps.
Dans le cas d'une crème partez sur la même base mais réalisez une émulsion, avec un fort pourcentage d'huile et un émulsifiant adapté, avec de la glycérine végétale et un conservateur.

Par exemple :

Beurre de Karité : 5%
Huile d'Amande Douce/ Caprylic : 20%
Olivem : 5%
Alcool Cétylique : 2%
Eau déminéralisée : QSP 100%
Glycérine végétale : 10%
Conservateur et Actifs : QSP100%






Une fois la cicatrisation faite, il vous faudra prendre soin de votre tatouage, notamment en évitant, autant que possible de l'exposer ; dans le cas où vous n'auriez pas le choix, protégez le au maximum des possibilité avec une crème solaire à indice élevé.




Si vous ne souhaitez pas vous faire un tatouage définitif, profitez de la magie du henné (choisissez du henné traditionnel ou naturel en vérifiant sa composition).. ou des tatouages "autocollants" en allant par exemple faire un tour chez Sioou !


Nous reviendrons dans un prochain article sur le tatouage au henné : lequel choisir, comment l'appliquer..


Commentaires

  1. Super ton article j'attends la suite avec impatience

    RépondreSupprimer
  2. Au top cet article ! Je suis justement tentée par un tatouage depuis quelques mois ! Merci pour tes conseils et explications qui m'aideront surement si je me décide à le faire !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire