Mousse de Savon Ultra simple !




Une recette avec 4 ingrédients seulement ? Oui oui ! 

Si vous suivez ma page Facebook, vous savez que j'ai fait un peu de mystère sur cette recette, qui en fait est extrêmement basique.
Bon je ne m'attendais pas non plus à autant de réactions lorsque j'ai posté la photo !


En tant que savonnière, j'ai toujours des tonnes de chutes de savon, que j'utilise souvent en les mettant dans des gants à savon.
Mais il faut avouer que ce n'est pas toujours pratique.

L'autre jour je retaillais un savon, et je voyais les chutes légèrement s'accumuler, et je me suis dit...
Et si...

On voit souvent des sortes de crème de douche réalisées avec des chutes de savon mais aussi plein d'autres ingrédients comme des huiles végétales, de la glycérine, des tensioactifs...

Sauf que l'on est d'accord que : le savon lave - le savon hydrate - la mousse a un intérêt psychologique uniquement. 

Du coup je suis partie sur la recette suivante : 

50% de chutes de savon coupées très finement - savon surgras 10% - cure terminée.
50% d'eau.
Ajouts selon vos envies (en respectant évidemment les précautions d'emploi) : mica et fragrance.

Oui de l'eau.
Non, pas de conservateur.

Le raisonnement est le suivant : le savon est impropre au développement des bactéries de par son pH.
Lorsque l'on créé un savon liquide (à la potasse, il est vrai), jusqu'à un certain pourcentage de savon dans la "dilution", on ajoute pas de conservateur car on estime qu'il ne servira à rien ( même si comme toujours, il y a débat).
Pire, il sera inutile dans le cas des conservateurs naturels que l'on utilise car ils n'agissent pas sur un pH supérieur à 7. Ne parlons pas d'un pH à 10.
À 50% de savon dans cette "mousse",  (même en prenant en compte le "reste" d'eau initial dans le savon) nous sommes au dessus du pourcentage nécessaire pour ne pas avoir à lui ajouter de conservateur.
Bref pour cette préparation vous devez avoir un pH entre 7 et 9 (en gros)
(Pour rappel, le pH d'un savon tourne autour de 9, le pH de l'eau tourne autour de 7)


Mode opératoire : 

Faites fondre votre savon au bain-marie avec une partie de l'eau. Suffisamment pour qu'il ne "brûle" pas. Remuez pendant la fonte, histoire de ne pas avoir de morceau.
Ajoutez votre eau progressivement.
Laissez-en un peu de côté.
Fouettez votre mélange, idéalement dans un robot pâtissier ou au fouet pour monter les blancs en neige.
Ajoutez progressivement le reste de l'eau. La préparation peut mousser un peu mais pas d'inquiétude, la mousse ne restera pas au fur et à mesure qu'elle va épaissir.
Si vous ajoutez colorant et parfum, faites-le à ce moment là.

Vous allez vous retrouver avec une mousse assez dense, mais pas solide et facile à manipuler.
Il faut fouetter suffisamment pour faire "monter la préparation".

Au moment de la mise en pot, vous pouvez avoir une texture un peu "guimauve" voir "chewing gum" mais elle va très vite se transformer en mousse.


Sachez que vous obtenez quand même pas mal de produit : j'ai fait mon premier essai avec 230g de chutes de savon et autant d'eau, j'ai rempli un pot de 500ml et un pot de 1000 ml.

Utilisation : 

Prélevez de la mousse dans votre pot. Appliquez comme un savon liquide. Vous obtenez une sorte de lait lorsque vous étalez sur la peau, avec une très légère mousse. (Cela dépend aussi de vous, si vous frottez ou non 😉 )

Remarques :
*Je pense que la texture dépend aussi grandement du savon que vous utilisez, d'où ma précision sur un surgras assez élevé.
*Si la texture ne vous convient pas, vous pouvez ajouter un peu d'eau, en veillant à rester à un pourcentage élevé de savon. (pas plus de 10% en plus)
* Si vraiment ça vous angoisse, ajoutez un conservateur.
* Vérifiez votre pH qui doit être basique (comme un savon!)



Vous allez me dire : heu, tu es gentille, mais le savon, c'est pas vraiment UN ingrédient.
Bon, c'est vrai. Cela dit, au moment de votre préparation, si, c'est un ingrédient.
Pi je suis pas magicienne (dommage, cela dit!)

L'avantage c'est que vous pouvez récupérer n'importe quelle chute de savon à partir du moment où c'est un savon à froid.
Des restes non utilisés ? C'est vrai que la fin d'un savon n'est pas toujours pratique (d'où aussi la solution des gants à savon!).
Des chutes parce que vous savonnez ?
Mettez tout ça de côté, et quand vous en avez assez, hop.
C'est pratique, c'est simple et c'est super agréable à utiliser !



Alors vous en dites quoi ?
A bientôt 
Charlie 


Commentaires

  1. J'adore la simplicité de ta recette. Je vais certainement essayer.

    RépondreSupprimer
  2. Oh mais ça m'a l'air très sympa comme façon d'utiliser ses chutes ! Merci :)
    J'avais déjà essayé de refaire fondre mes chutes (sur un savon en moule plateau dont le dessus était moche à cause de beaucoup de bulles d'air qui sont remontées, du coup j'ai enlevé une couche de savon sur les 6 morceaux pour que le dessin soit joli) et de les recompacter dans un moule en silicone, ça avait bien fonctionné et le nouveau savon s'est bien tenu.
    Cette façon de faire, façon mousse montée, ça me plait beaucoup et ça doit être très agréable à utiliser sous la douche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tenté, mais mes chutes étaient trop vieilles je pense, ça tenait pas..

      Supprimer
  3. Super intéressant merci Charlie de ce partage

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire