vendredi 2 juin 2017

Le Propylène Glycol, Ami ou Ennemi ?


De quoi s'agit-il ? 

Le propylène glycol est un diol, c'est à dire un composé chimique portant deux groupes hydroxyle (-OH ; un atome d'oxygène, et un atome d'hydrogène) 

Pour faire plus simple, c'est un produit issu de la pétrochimie ce qui explique sa mauvaise réputation. 
Cependant, il existe à l'état naturel, végétal, dans les graines de sésame et les champignons. 

Le propylène-glycol est obtenu à partir de la réaction de l'oxyde de propylène avec l'eau pour former du monopropylène glycol.
Chimiquement, il est très proche de la glycérine, qui est un triol. 

Le propylène-glycol est un liquide incolore, légèrement visqueux, peu volatil et pratiquement inodore.
Il est très hygroscopique, miscible à l’eau et à de nombreux solvants organiques, notamment l’éthanol, l’acétone,..
Il est utilisé en tant que solvant organique, que ce soit dans l'industrie, dans l'alimentaire ou en cosmétique. 

Il existe un mode de production biologique du propylène glycol, notamment en France par une entreprise de Clermont Ferrant. 


L'Absorption ? 

L'absorption du propylène glycol se fait par voie digestive ou par inhalation de ses vapeurs. 
Par voie digestive, il est éliminée de manière inchangée et conjuguée par voie urinaire. 

Par la voie cutanée, l'absorption n'est pas considérée.
Il est un "transporteur" intéressant pour les actifs, c'est un excipient, mais il est considéré comme totalement inactif. 
Il n'est pas, voir peu irritant, sauf en cas de projection dans les yeux, pour lesquels il est un irritant sévère.
Il existe cependant des cas d'allergie, voir d'eczéma de contact, mais c'est assez rare. 
Il n'est pas cancérogène. 
C'est un additif alimentaire E1520. 

Le propylène glycol n'est pas persistant dans l'environnement : c'est à dire qu'il se dégrade facilement. 



Pourquoi on l'aime pas ? 


Parce que les informations sur le propylène glycol sont largement exagérées. 
On lit qu'il est toxique, cancérogène, irritant, alors que ce n'est pas le cas, sauf à très haute dose. 
Une mise en garde a été faite suite à des accidents sur des nourrissons qui en avait ingéré à haute dose. 


Quelle est la vraie raison de ne pas l'aimer ? 
Son origine, tout simplement. C'est un ingrédient issu de la pétrochimie. 



Pourquoi est-il utilisé ? 


Parce que c'est un produit stable, non toxique sauf par ingestion à très haute dose, très bien connu et utilisé depuis plus de 50 ans. 
Il est autorisé en pharmacologie, dans vos aliments et vos cosmétiques. 
Le procédé de fabrication est surveillé, et il existe même en version "bio". 
Il n'est pas persistant dans la nature, ni dans le corps humain en cas d'ingestion. 




La notation de la vérité sur les cosmétiques est la suivante : 







Pourquoi on en parle ? 

Ce qui a principalement relancé le débat du propylène glycol est le cas de la cigarette électronique. 
Le propylène glycol se retrouve dans les recharge de cigarettes électronique à 70-80%. Non seulement il permet "l'amalgame" des éléments de la recharge, mais aussi de produire cette fumée blanche. 
C'est là où la question se pose : l'INRS dans sa fiche toxicologique conseille d'éviter de ne pas inhaler les vapeurs.
Or, dans une cigarette électronique, il est chauffé à 60° contrairement à son utilisation dans la vie courante. 
Et l'on ne connait pas à ce jour les effets sur la santé du propylène glycol "chaud". 



A Ne pas confondre avec ..

* Le Polyéthylène Glycol

Alors, Ami ou Ennemi ? 
A bientôt,
Charlie 









Sources
Observatoire des cosmétiques
La vérité sur les cosmétiques
Le Flacon
INRS
....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire