mercredi 5 juillet 2017

Ma vie d'entrepreneuse, épisode 1 : la Charge Mentale de l'entrepreneuse.



C'est assez marrant, parce que quand on tape sur internet "Fatigue" - "Épuisement" => image,
on se retrouve majoritairement avec des dessins de mamans débordées.
Essayez pour voir.
En tant que "non maman", quand je cherche des illustrations pour mes posts matinaux sans intérêt, ça m'embête un peu.
Je suis clairement informée du rôle épuisant de maman, et c'est pas pour rien que je me dis régulièrement  : heureusement que je n'ai pas d'enfant.


Mais quand même, ça n'empêche pas d'être épuisée aussi. On a beau savoir, quand on monte un société (ou quand on fait un enfant!) à quel point on va avoir du taf, je crois qu'on ne se rend vraiment compte de la chose qu'une fois réellement dedans. D'autant plus qu'il faut être honnête, en tant que femme, on gère un peu deux sociétés. L'officielle et la maison. La société, c'est de la prod, de la vente, de la communication, de l'administratif... La maison c'est ... de la "production" (Gestion de la maison...), de la communication, de l'administratif...

L'autre jour, je lisais un article sur la "Charge Mentale" et je me suis rendue compte à quel point c'était vrai.
Je n'ai pas à mon plaindre en général à la maison, mon homme n'est pas du genre à tout me laisser faire.
Même s'il travaille aussi beaucoup.
Mais...


1. Je travaille pour moi, dans le village de mon domicile. Je travaille donc plus ou moins à la maison. Dans l'esprit des gens... Je travaille pas, peu, ou je suis dispo, je m'organise comme je veux, et bam je peux gérer.
Oui, mais c'est pas si simple.



2. La charge mentale, elle est pour moi.
Illustration alinedepetigny.com
Parce qu'il suffit pas de faire les choses, le cerveau est constamment en mode : ok, faut que j'aille en courses, que je lave le linge, que je fasse la vaisselle, que je change la caisse des chats, zut plus de litière, il faut que je fasse une commande, mince il a vomi, ahh le rendez-vous chez le véto, et la déclaration d'impôt, et faut que j'appelle la banque, l'assurance.... et qu'est-ce que je vais faire à manger ce soir ??

Donc, alors que je suis en train de travailler, bam, ça tourne et je pense à tout ce que je dois faire.
Je fais des listes, des listes, encore des listes, la liste "boulot",  la liste "blog", la liste " asso",
la liste " maison "..
Sauf que des fois, liste ou pas liste j'oublie.
Et là, on a "tu aurais pu me prévenir/y penser avant".
 En fait non.
Je ne peux pas.
Il faut être honnête, à un moment, c'est humainement pas possible de penser à tout.
C'est épuisant.
Le pire, c'est que cette prise en charge, on le fait sans même sans rendre compte.

En y réfléchissant, je me demande :
A quel moment je me suis mise à tout gérer à la maison ? Ou au moins à penser à tout, et à agir comme si je devais tout gérer, à me sentir soulagée quand mon homme fait le ménage ou les courses, comme si c'était un poids qu'il m'enlevait des épaules ?
Parce qu'il faut être honnête, quand je l'ai connu, ce n'était pas comme ça, et ce n'est pas lui qui a poussé les choses vers ce changement de rôle.
Je ne dis pas qu'il n'a pas laissé faire, parce qu'il fait tellement de choses que ça l'a bien arrangé que je gère la maison...
Mais au final, c'est moi qui me suis mise cette "charge mentale" sur le dos.
Et quand elle est là...
Bah va t'en débarrasser !

Bref, je lisais cet article, et je me disais que clairement, c'était presque ça le plus fatiguant.
Devoir penser à tout.
Et franchement, quand on gère une société, c'est carrément pire.
C'est un peu la double charge mentale.
Impossible de faire de pause, ça tourne, ça tourne.

Bref, tout ça pour dire que c'est à prendre en compte dans la réflexion avant installation.
On nous dit "c'est fatiguant, c'est tous les jours", mais il faut être honnête : la majorité des entrepreneurs sont des hommes et leur version ne tient pas compte de la gestion du ménage, des obligations parentales..
Pensez-y vraiment.
Aurez-vous du soutien ?

Extrait - Emma, Un autre Regard, Fallait Demander


Je vous renvoie vers la bande dessinée d'Emma, " Un Autre Regard", " Fallait Demander".
https://www.facebook.com/pg/EmmaFnc/photos/?tab=album&album_id=441158706220346

Elle est édifiante !

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?
A bientôt,
Charlie.





3 commentaires:

  1. Je me retrouve tellement dans cet article ! Il est si juste !
    La phrase qui m'a interpellé c'est "à quel moment je me suis mise à tout gérer à la maison ?"
    C'est parfois la question que je me pose car mon homme était totalement "autonome" avant et il n'a jamais exigé quoi que ce soit de moi.
    Mais bien que je défende les droits des femmes, je crois que les modèles maman/grand-mère sont encore bien ancrés en nous ... Difficile de ne pas reproduire les exemples que nous avons eus ...
    Mais bon je me rassure en me disant que j'ai un homme merveilleux qui n'hésite pas à mettre la main à la pâte ! D'autres n'ont malheureusement pas cette chance ...
    En tous cas bravo à tout ce que tu fais ! J'adore suivre ta page ! Emilie

    RépondreSupprimer
  2. ah ben je me retrouve dans tout ça je viendrais te relire et lire aussi la suite on a monté une entreprise presque en même temps toutes les 2, entreprises différentes mais la gestion est la même et ton article me parle beaucoup ;) je reviendrais des que j'ai 5 mn ^_^

    RépondreSupprimer
  3. Maman boulot dur j'avoue avoir peur de me retrouver à la maison avec mon projet

    RépondreSupprimer