lundi 10 juillet 2017

Réaliser une émulsion : Base et Personnalisation selon votre type de peau.


Après l'article sur les shampoings solide, je me suis dit, pourquoi ne pas faire pareil mais pour les crèmes ?

L'idée est d'avoir une base d'émulsion, simple, et inratable.


Comment fabriquer une émulsion ? 

Une émulsion c'est une "dispersion" : la phase dispersée dans la phase continue, en général, l'huile dans l'eau. 
La phase dispersée se sépare en mini mini gouttelettes. 
Pour faire simple, disons que c'est un mélange d'huile et d'eau grâce à un émulsifiant. 
Sans cet émulsifiant, ça fait comme une vinaigrette, ça se sépare automatiquement. 

Je vous renvoie pour  les bases de l'émulsion à un article précédent assez similaire, mais qui était réalisé pour vous apprendre à formuler. (liens à la fin de l'article)

Là, je vais vous donner une base. 

Nous avons donc : l'huile - l'eau - l'émulsifiant. A ces éléments, il faut ajouter un conservateur, idéalement de la glycérine et des actifs. 

Pour simplifier, j'ai choisi d'utiliser l'Olivem, car il est couramment utilisé et permet le one pot pour les fan du genre ! 

Pour une crème qui conviendrait à peu près à toutes les peaux, je vous suggère la base suivante :

Huiles et beurres végétaux : 15/20% 
Olivem : 6%

Comme nous sommes sur une base de 100% nous allons ajouter ensuite le reste ! 

Le conservateur le plus utilisé reste le cosgard. 
Je vous conseille de l'utiliser à 0,8% et si possible de le coupler à un autre conservateur type Complexe Sorbate Benzoate à 0,8% lui aussi. 

Pour plus de simplicité, nous allons l'indiquer comme QSP 100 % c'est à dire Quantité Suffisante pour 100% selon votre choix de conservateur. 
Cela impactera votre pourcentage d'eau, puisque c'est à celle-ci que l'on enlève ou ajoute toujours les pourcentages en plus ou manquants pour arriver à 100%. 

J'estime indispensable d'ajouter de la glycérine à cette crème. 
Concernant les actifs, on compte entre 5 et 10%. 

Voici donc une base d'émulsion : 

Phase aqueuse : 

Eau déminéralisé : QSP 100%
Glycérine : 5/10%

Phase huileuse : 

Huiles et beurres végétaux : 15/20% 
Olivem : 6%

Ajouts 

Actifs : jusqu'a 10%  (en soustrayant le conservateur)
Conservateur : QSP 100% 


Personnaliser votre crème 


Partant de cette base, il ne reste plus qu'à personnaliser cette crème selon votre type de peau. 
Sachez que l'Olivem se rince très bien et que vous pouvez aussi l'utiliser pour des masques cheveux. 

Le choix de votre huile :

Outre l'adaptation à votre peau, il est aussi intéressant de choisir selon le toucher.
Personnellement j'aime bien aussi mettre ingrédients huileux ayant un toucher sec.

Emollient/Toucher sec (en particulier) : Caprylis, Squalane végétal...

Peaux mixtes/grasses : Jojoba, Noisette, Macadamia, Nigelle, Papaye...
Peaux sèches : Argan, Avocat, Bourrache, Germes de blé...
Peaux déshydratées : Carthame, Chanvre...
Peaux atopiques : Argan, Calendula, Avoine...
Peaux sensibles : Calendula, Amande douce...
Peaux ternes : Carottes, Abricot...
Peaux matures : Prune, Cerise...
Peaux normales : Au choix, en veillant à ne pas déséquilibrer le fonctionnement normal de la peau.

Le choix de vos actifs :

Peaux sèches : Extrait de Sang de Dragon, Aloe Vera, Panthenol, Hydractive, Allantoine,...
Peaux déshydratées : Aloe Vera, Panthénol, Hydractive, Collagène végétal, Urée...
Peaux atopiques : Skin Repair, Allantoine, Avoine, Urée...
Peaux mixtes/grasses : Acide Salicylique, MSM...
Peaux normales : Aloe Vera, Hydractive...
Peaux matures : Extrait de Sang de Dragon, Acide Hyaluronique, Coenzyme Q10, Resveratrol...
Peaux ternes - tâches : Melano regul, AHA...

Les Huiles essentielles : 

Pour une utilisation en tant que cosmétique, ne mettez pas des pourcentages importants.
Pour le visage : 0,1 à 0,3%
Pour le corps : jusqu'à 1%.


Peaux mixtes/grasses : Citron, Tea tree, Lavande Fine
Peaux matures : Bois de Rose, Bois de Hô.

Les huiles essentielles ne sont pas indispensables en cosmétique. Idéalement, réservez les à des traitements "d'attaque" en augmentant légèrement le pourcentage, à 1% maximum pour le visage, et pour une durée limitée. 

Attention en cas d'utilisation à bien respecter les précautions d'emploi. 

Les Hydrolats : 

Vous pouvez aussi remplacer tout ou partie de votre eau par un ou plusieurs hydrolats.
Pour ma part, je le fais rarement pour deux raisons :
*Les hydrolats ont une durée de vie assez courtes et doivent être conservé au réfrigérateur.
*Ils ont un impact sur la durée de conservation de votre crème qu'il faut prendre en compte.
Je préfère encore utiliser un hydrolat seul "en pschitt".

Mais, si vous souhaitez les utiliser, voici quelques exemples selon le type de peau.

Peaux mixtes/grasse : Citron, Lavande, Litsée Citronnée, Pamplemousse...
Peaux ternes : Pamplemousse, Géranium Bourbon, Tilleul...
Peaux matures : Ciste, Mélisse de Provence, Rose de Damas...
Peaux sèches - déshydratée - atopiques : Achillée Millefeuille, Camomille Allemande ou Romaine, Fleur d'Oranger...


Et voilà, vous n'avez plus qu'à vous lancer !

Pour le mode opératoire, c'est simple 

Faites chauffer, au bain marie, vos deux phases, séparément ou en une fois si vous souhaitez utiliser la technique du one pot. Personnellement, je vous conseille plutôt la première solution.
Lorsque l'Olivem est fondu, vous êtes à bonne température (en effet, sa température de fonte est de 70°, température communément admise pour faire le "mélange des phases".)
Idéalement vérifiez la température de vos deux phases avec un thermomètre.
Vous pouvez alors verser votre phase aqueuse dans votre phase huileuse. Théoriquement, il faudrait faire le contraire ( phase dispersée dans phase continue) mais pour ne pas "perdre" de matières premières, cette technique est utilisée.
Mélangez - agitez, idéalement avec un émulsionneur électrique. Ne mettez pas des grands coups comme si vous souhaitez réaliser une chantilly, faites-le plutôt remonter de haut en bas.
Lorsque votre crème est à la bonne texture, laissez refroidir.
Ajoutez vos actifs en les pesant un par un et en mélangeant entre chaque ajout.
Laissez de côté, votre crème peut mettre 24/48h à prendre sa texture définitive.
Avant d'utiliser, faites un test dans le pli du coude.
Etiquetez toujours vos produits.



A lire : 

L'émulsion, les bases
Etiqueter un cosmétique
Les conservateurs lequel choisir ?


A bientôt, 
Charlie 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire