La chasse, on en parle ?



A l'ouverture de la chasse, j'ai publié un petit texte sur mon compte facebook perso. 
Aujourd'hui, j'aimerais vous le transmettre, mais aussi ajouter quelques petites choses. 
Le voici. 


"Aujourd'hui, c'est l'ouverture "générale" de la chasse en Meurthe & Moselle.
Donc, nous allons encore voir ces chasseurs, surveiller les champs, installés de l'autre côté de la route, histoire de tirer aussi sur les voitures (sait-on jamais, c'est un gros gibier).
On pourra leur faire coucou : pensez à bien les klaxonner, ça leur fait plaisir !
Ah, ces bons chasseurs sachant chasser chassant pour réguler les méchantes populations de gibiers et nuisibles.. 
(Les destructeurs sangliers, les sanguinaires renards, les affreux cerfs et daims responsables d'accidents de la route, les effroyables perdrix, faisans, canards, lièvres...)
D'ailleurs pour réguler ils sont au point :
* Élevages de gibiers et lâchers avant la chasse - proies faciles, inadaptées à la vie sauvage, sans parler du dérèglement de l'écosystème (enfin, ils en tuent 4/5 en général, ça va encore)
* "Nourrissage" : l'agrainage pour les petits gibiers qu'il faut nourrir pour pouvoir les chasser... Sinon ils meurent avant, logique.
* Mise en place de "cultures" à gibiers : on implante des cultures - subventionnées par les fédé de chasse - pour "améliorer l'habitat du gibier".
* "Lâchers" de repeuplement dans les zones où il n'y a plus de gibiers, hors période de chasse. 
Pas grave s'ils ne survivent pas, c'est la faute au renard, et en plus ça donne une excuse pour tuer ce saligaud !

Voilà comment les fédérations et les chasseurs participent "à la protection et à la gestion de la faune sauvage ainsi que de ses habitats " à la "protection de la nature", à la "régulation des gibiers" et tous les autres trucs super importants.
En supprimant un problème qu'ils créent de toute pièce pour pouvoir bien s'amuser en période de chasse.
Sans parler des accidents - volontaires ou non - ou comment confondre un malinois avec un collier orange et ses maîtres, avec un loup, sur un chemin de grande randonnée en pleine journée ; ou comment assassiner une chienne d'un blanc éclatant parce qu'on a rien réussi à tirer dans la journée; ou comment tuer le mec d'à côté ou ...
Evitons aussi de signaler le non respect des distances règlementaires quant aux habitations (oui tirer dans un jardin privé, c'est interdit, monsieur le bon chasseur !)
La chasse, cette recherche sans fin de la gallinette cendrée, est un "sport" bien organisé, un massacre de personnes non humaines et vulnérables, qui se cache derrière des arguments fallacieux de protection de la nature et de régulation de la faune sauvage.
Ah, je vous ai dit que pour tout ça, en plus ils touchent de subventions de l'Etat ?
A bon entendeur..."

A noter : les chasseurs ont un "droit de suite" : C'est à dire qu'ils ont le droit de poursuivre un animal qu'ils "ont mortellement blessé" jusque dans votre cuisine et de l'abattre devant les yeux de vos enfants. 
Il faut m'expliquer comment ils peuvent savoir qu'un animal est mortellement blessé mais certes, passons. 
Autre point : la chasse à courre. L'idée : une meute de chien poursuit un animal, le fatigue. L'animal fuit pour sa vie. Il est rattrapé par les chiens, achevé au couteau, puis la meute peut prélever sa part du butin. Sur un animal pas toujours mort. 

La chasse un sport  ?
Le sport c'est : 
*Activité physique visant à améliorer sa condition physique.
* Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.

Maintenant, peut-on me dire en quoi la chasse est un sport ? 
Comme le dit Martin Gibert dans son ouvrage "Voir son steack comme un animal mort ": "La chasse n'est ni une abstraction ni un sport. Un sport cherche la symétrie entre les compétiteurs tandis que le chasseur impose ses règles et son objectif (tuer). L'animal, lui ne joue pas ; il cherche très concrètement à fuir pour sauver sa peau"


Les chasseurs ont mauvaise réputation. Les accidents/incidents/dérapages et j'en passe, constants pendant la période de chasse, ne font rien pour l'améliorer.
Le sketch du bon et du mauvais chasseur des inconnus, auquel je fais référence dans mon texte, est très représentative de l'image générale.
Après ma publication, on m'a souvent répondu que tous les chasseurs n'étaient pas ainsi.
Certes. Nous connaissons tous un "bon chasseur". 
Sauf que. Le problème, avant d'être celui du chasseur est celui de la chasse en elle-même. 
La chasse, aujourd'hui, n'a aucune justification légitime, objective ou morale. 
Elle n'est pas le résultat d'un besoin.
Seulement d'une envie. 
La chasse est tout simplement injustifiable, d'un point de vue animal - humain ou non - ou écologique. 
La chasse est le résultat du traditionalisme, du conformisme humain, et de sa volonté de dominer. 
La chasse est le pouvoir sur l'animal.
La représentation de la prétendue "supériorité humaine" sur laquelle on ne veut revenir. 







Sources 
*http://www.fdc54.com/
*M.Gibert, Voir son steack comme un animal mort
*http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/Le-droit-de-suite-ar753
*http://www.abolitionchasseacourre.org/communiques/communique_collectif_ami.html
*https://www.youtube.com/watch?v=-7nFw2SNp8g&feature=youtu.be
*http://www.liberation.fr/france/2017/09/18/la-chasse-est-ouverte-un-ado-mort-un-enfant-grievement-blesse_1597176
*http://www.francetvinfo.fr/animaux/ouverture-de-la-chasse-aujourd-hui-chasser-bourre-c-est-legal-denonce-l-association-de-defense-des-animaux-sauvages_2386989.html
*http://www.demotivateur.fr/article/accidents-de-chasse-tristesse-et-incomprehension-apres-que-quatre-anes-ont-ete-tues-par-un-chasseur-en-savoie-11270
*http://www.ledauphine.com/faits-divers/2017/09/25/chasse-une-balle-perdue-traverse-une-portiere-de-voiture
*https://news.sfr.fr/actualites/societe/il-pense-voir-un-loup-et-tue-le-chien-dun-couple-de-randonneurs.html
*https://www.facebook.com/galak.chienne.berger.blanc/

On est fans !